Royal se présente en candidate du «peuple»

le
0
Dans le bassin minier, la présidente de Poitou-Charentes a lancé sa campagne en prenant ses rivaux de vitesse.?

Coller au peuple. Celui que le PS, selon elle, a perdu ou oublié. Ségolène Royal a choisi son axe de campagne pour les primaires du PS et pour la présidentielle de 2012: «Je viens rendre le pouvoir au peuple», lance-t-elle. Ce jeudi, à Bully-les-Mines, dans le Pas-de-Calais, elle a prononcé son premier grand discours depuis l'annonce de sa candidature. À l'occasion des vœux du maire de la commune, François Lemaire, dans le bassin minier du nord de la France, la présidente de Poitou-Charentes s'est adressée aux catégories populaires. «Ici, les gens ont appris à faire face aux difficultés», a-t-elle observé. «Cette leçon vaut pour le temps présent.» Son mot d'ordre de «résistance» est net: «Ne lâchez pas prise, ne subissez plus.» Au contraire, elle attaque le «mépris» et la «brutalité» du pouvoir actuel.

Tandis que ses rivaux ne se sont pas encore déclarés (Martine Aubry ou Dominique Strauss-Kahn) ou disent se «préparer» (François Hollande), Ségol

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant