Royal se confronte à Sarkozy

le
0
La présidente de Poitou-Charentes s'est invitée jeudi à la visite du chef de l'État en Charente, l'un des départements les plus touchés par le manque d'eau.

Depuis la mise hors circuit de Dominique Strauss-Kahn, Ségolène Royal est à l'affût de la moindre occasion de faire parler d'elle. Hors de question de se laisser distancer par le duo Hollande-Aubry, systématiquement donnés par les sondages comme les deux favoris de la primaire socialiste. Pourtant, depuis le début de sa campagne, l'ancienne candidate socialiste, connue pour son instinct médiatique, avait souhaité conduire une campagne de terrain, loin des micros et caméras. Mais désormais le temps presse, et la candidate aux primaires doit recourir aux coups d'éclat.

La présidente de Poitou-Charentes, qui n'avait pas été invitée par l'Élysée à la table ronde qui se tenait dans la salle polyvalente de La Rochefoucauld, en Charente, l'un des départements les plus touchés par le manque d'eau, a fait savoir la veille qu'elle avait bien l'intention de s'imposer. «Quand Jacques Chirac, le prédécesseur de Nicolas Sarkozy, venait dans la région, la courtoisie était de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant