Royal poursuit sa campagne dans les quartiers populaires

le
0
En déplacement jeudi en Seine-Saint-Denis, l'ex-candidate de 2007 jongle entre cantonales et primaires socialistes.

Ségolène Royal en double campagne. Pour les cantonales de mars et les primaires d'octobre. En déplacement jeudi en Seine-Saint-Denis, d'abord à Sevran puis à Clichy-sous-Bois, l'ex-candidate de 2007 a tenté de mener de front ces deux campagnes incontournables, pour le PS bien sûr, mais surtout pour elle.

En 2007, Ségolène Royal avait noué une relation quasi personnelle avec les quartiers populaires à qui le PS n'arrivait plus à parler. Quatre ans plus tard, les choses ont changé. C'est du moins ce qu'affirme Claude Bartolone en attendant Ségolène Royal devant la médiathèque François-Mauriac du quartier Rougemont. «Nous sommes maintenant dans un lien plus rationnel», assure-t-il. Président du conseil général de Seine-Saint-Denis, il règne sur le département le plus pauvre et le plus jeune de France. Par endroits, le taux de chômage des moins de 25 ans atteint les 50%. C'est notamment avec eux que le PS veut renouer. «Il y a une partie des jeunes qui se demande

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant