Royal n'exclut pas de fermer un autre site que Fessenheim

le
19
SÉGOLÈNE ROYAL N'EXCLUT PAS DE FERMER UN AUTRE SITE QUE FESSENHEIM
SÉGOLÈNE ROYAL N'EXCLUT PAS DE FERMER UN AUTRE SITE QUE FESSENHEIM

PARIS (Reuters) - La fermeture de la centrale de Fessenheim reste privilégiée dans le cadre de la réduction de la part du nucléaire dans la production d'électricité en France mais toute autre proposition d'EDF sera étudiée, a déclaré mardi Ségolène Royal.

La ministre de l'Ecologie s'apprête à défendre devant les députés le projet de loi pour la transition énergétique, en cours d'examen à l'Assemblée nationale, qui prévoit une stabilisation de la capacité nucléaire de la France à 63,2 Gigawatts.

La perspective de l'ouverture de la centrale de Flamanville en 2016 doit donc s'accompagner de la fermeture d'un autre site. La centrale de Fessenheim, la plus ancienne de France, semble promise à cesser son activité.

Mais le texte présenté aux députés prévoit qu'EDF décide, en partenariat avec l'Autorité de sûreté nucléaire, comment adapter la capacité de son parc aux objectifs de l'Etat et la ministre de l'Ecologie n'a pas fermé la porte au choix d'un autre site.

"Sur Fessenheim, il y a eu des investissements, 500 millions d'euros", a dit Ségolène Royal sur France Inter.

"Et donc je regarderai avec beaucoup de pragmatisme (...) quelles sont les propositions de l'entreprise par rapport au choix le plus judicieux, c'est-à-dire quels sont les deux réacteurs qui coûtent le plus cher en termes d'investissement pour être remis aux normes, et une décision sera prise."

"Si EDF a une proposition plus judicieuse que fermer Fessenheim, je regarderai cette proposition", a-t-elle ajouté.

"Evidemment, ma préférence va vers la fermeture de réacteurs sur un site où il y a plus de deux réacteurs parce que ça évite la fermeture complète d'un site industriel", a encore dit Ségolène Royal.

Le site de Fessenheim compte seulement deux réacteurs. Selon une étude de l'Insee Alsace publiée en juillet, sa fermeture affecterait 2.000 emplois et aurait un impact sur les revenus de 5.000 personnes.

Ségolène Royal n'est pas revenue sur cette estimation mardi.

Elle a revanche jugé "farfelu" le chiffre de cinq milliards avancé par deux députés qui doivent présenter ce jour un rapport sur le coût potentiel de la fermeture du site, et dont Les Dernières Nouvelle d'Alsace publient des extraits.

"La fermeture de Fessenheim ne coûterait pas cinq milliards d'euros", a-t-elle affirmé. "Rien ne me fera céder à ce type de chantage avec des calculs farfelus qui sont lancés dans la nature."

(Gregory Blachier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1310580 le mardi 30 sept 2014 à 18:04

    si elle la ferme c'est déjà bien !

  • M1765517 le mardi 30 sept 2014 à 16:50

    D'abord tout casser, puis réfléchir !

  • miez1804 le mardi 30 sept 2014 à 12:21

    "Et donc je regarderai avec beaucoup de pragmatisme: je ne savais pas que les di.ndessont pragmatique.

  • knbskin le mardi 30 sept 2014 à 11:38

    Eh ! Isleleu, 500 W, c'est Indurain dopé jusqu'aux yeux ! Un homme normal, c'est 100 W en continu, et encore ! :D

  • gjack le mardi 30 sept 2014 à 11:36

    Commençons par habituer les habitants aux impacts de ces décisions : éclairage public, chauffage des administrations, clim ..... et attendons les levers de boucliers avant de s'engager.

  • pallach le mardi 30 sept 2014 à 11:34

    D'habitude les politiques interviennent pour maintenir un site que veut fermer une entreprise, et là c'est l'inverse ! Que les incompétents se taisent ou démissionnent.

  • lsleleu le mardi 30 sept 2014 à 11:34

    Puis elle commandera des pédaliers pour compenser le manque de courant vous faites tourner les alternateurs par de Français qui pédalent : deux problèmes de réglé d'un coup le chômage (500W par pédaleur pour 1000 MW il faut du monde) et c'est de l'énergie propre !) et il y a encore du courant ....

  • M2941863 le mardi 30 sept 2014 à 11:21

    Si çà c'est pas de la dictature! :"Royal n'exclut pas de fermer un autre site" la di.n.de décide et vous français taisez-vous, on ne vous demande pas votre avis! avec Marine un tas de choses seront au vote des français, c'est çà la vrai démocratie.

  • knbskin le mardi 30 sept 2014 à 10:57

    Bonjour frk987 ... Ca ressemble à mon village corse vers 1650, ce que vous décrivez là ... 1 500 habitants, quasiment aucun de plus de 60 ans, et un troupeau de 25 chèvres faisait vivre une famille de 5 personnes (le père, la mère, et les 3 enfants survivants sur les 7-10 engendrés ! :(

  • knbskin le mardi 30 sept 2014 à 10:55

    Je crois que le business plan de Mia brillait par sa farfelutude ! :D