Royal Mail emballe la Bourse de Londres

le
0
Pour sa première journée de cotation, l'action du groupe postal britannique s'est envolée.

La frénésie provoquée vendredi par l'introduction en Bourse de Royal Mail a brièvement replongé les Britanniques dans l'atmosphère des années Thatcher. Introduite à 330 pence, l'action Royal Mail a bondi de 38 % quelques minutes après l'ouverture de la Bourse. En trente secondes, dix millions d'actions du nouveau titre se sont échangées sur le London Stock Exchange, et même les stock brokers les plus réputés de la City n'ont pas réussi à faire face à l'afflux massif d'ordres passés par les investisseurs institutionnels. L'action, après avoir atteint un plus haut à près de 460 pence, a terminé à 440,25 pence.

L'euphorie suscitée par la privatisation de Royal Mail à la City n'est pas de nature à apaiser les syndicats de Royal Mail, bien au contraire. «C'est une mascarade, vraiment. L'entreprise a été sous-valorisée. David Cameron récompense ses potes de la City», a d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant