Royal joue la prudence sur l'écotaxe et Notre-Dame-des-Landes

le
8
Royal joue la prudence sur l'écotaxe et Notre-Dame-des-Landes
Royal joue la prudence sur l'écotaxe et Notre-Dame-des-Landes

C'était son premier rendez-vous médiatique depuis sa nomination au ministère de l'Ecologie. Alors que les verts hésitent à voter mardi la confiance au gouvernement de Manuel Valls, Ségolène Royal, sur le plateau du «Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro» ne s'est pas trop mouillée sur les sujets qui fâchent. Sur le projet sensible de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, ou encore sur l'écotaxe actuellement suspendue, elle a joué la montre. Seule exigence : elle veut qu'un secrétaire d'Etat aux Transports soit attaché à son ministère. 

L'écotaxe, «nous verrons». Ségolène Royal s'est de nouveau déclarée favorable à une remise à plat de l'écotaxe. Sans dire si elle souhaitait une suppression de l'écotaxe poids lourds, elle s'en est remise au rapport qu'une mission d'information parlementaire doit remettre dans une quinzaine de jours sur ce sujet.«Nous en débattrons alors collectivement au sein du gouvernement et nous prendrons une décision», a-t-elle assuré, alors que les écologistes l'ont mise en garde contre l'abandon de cette taxe.«Je ne voudrais pas que la première décision du gouvernement soit un impôt nouveau», a-t-elle insisté.

L'écotaxe, dont l'entrée en vigueur est toujours suspendue, vise à taxer les poids lourds de plus de 3,5 tonnes afin de financer notamment des infrastructures de transport «durable», via des portiques installés sur les grands axes.

Notre-Dame-des-Landes, on «attend». Ségolène Royal «souhaite attendre, comme (l'ex-Premier ministre) Jean-Marc Ayrault l'avait dit, l'issue des recours qui ont été déposés» avant de prendre une décision. «On verra bien ce que disent les recours. Attendons la fin des jugements» a-t-elle indiqué.

Confié en 2010 au groupe Vinci pour remplacer l'actuel aéroport de Nantes-Atlantique, le projet de nouvel aéroport de Notre-Dame des-Landes est de facto gelé en raison de procédures engagées par des opposants, qui doutent de sa pertinence ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le lundi 7 avr 2014 à 09:56

    M194...pots de vin, pots de timbres ?...tous les pots sont les bienvenus!!!...:-)

  • M1945416 le lundi 7 avr 2014 à 09:17

    c'est vrai qu'avec le système du timbre il y a pas moyen d'avoir des pot de vins

  • M1945416 le lundi 7 avr 2014 à 09:15

    encore une usine à gaz à la française , les entreprises de transport taxé , avec un arsenal de caméra qu'il a déjà fallu payer un prix d'or , l'entretient pareil , et il restera des clopinettes ... les Suisses c'était simple : un timbre pour circuler sur le territoire , point ligne ... trop facile , pas de matériel qui coûte la peau des fesses... et les "étrangers " paye aussi

  • M3553345 le lundi 7 avr 2014 à 08:06

    C EST DU REMPLISSAGE ELLE N0NT EST AURAIT PAS DU PARLER AVANT LE VOTE DE CONFIANCE MARDI ON EST MAL BARRE C EST UNE PROVOCATRICE QUI VEUT REGLER SES COMPTES

  • ladent1 le dimanche 6 avr 2014 à 23:42

    Toujours droit vers l'icerberg. La France va couler encore plus vite.

  • M4760237 le dimanche 6 avr 2014 à 23:12

    cette femme est méchante.

  • roux.g le dimanche 6 avr 2014 à 21:31

    @M5005891 : en ce qui concerne, vue l'indigence de votre argumentation, vous êtes bien pire qu'elle. Comment peut-on balancer que c'est pire qu'avant, sans donner 1 seul argument ? Affligeant.

  • M5005891 le dimanche 6 avr 2014 à 21:21

    Voici super nana de retour, vraiment encore pire que le precedent gouvernement.