Royal évoque un nouveau référendum sur Notre-Dame-des-Landes

le
10
ROYAL ÉVOQUE UN NOUVEAU RÉFÉRENDUM À NOTRE-DAME-DES-LANDES
ROYAL ÉVOQUE UN NOUVEAU RÉFÉRENDUM À NOTRE-DAME-DES-LANDES

PARIS (Reuters) - Ségolène Royal, qui s'oppose à Manuel Valls sur l'avenir du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, a de nouveau mis en doute dimanche sa mise en oeuvre et évoqué l'hypothèse d'un nouveau référendum.

Le Premier ministre a réaffirmé mardi dernier à l'Assemblée nationale que l'Etat se conformerait au résultat du référendum du 26 juin dernier, où le "oui" au projet l'a emporté à 55,17% en Loire-Atlantique, et que les derniers opposants de la "Zad" seraient évacués à l'automne par les forces de l'ordre.

Priée de dire sur France 3 si le projet contesté verrait finalement le jour, la ministre de l'Environnement s'est montrée évasive : "Nous verrons, nous verrons".

"Moi ma conception de la politique, ce n'est pas de prendre des postures, c'est de trouver des solutions", a-t-elle poursuivi en assurant qu'elle ne voulait pas "polémiquer" avec Manuel Valls.

"C'est vrai qu'il faut étendre le potentiel d'un aéroport sur ce territoire, mais il faut pouvoir le faire et intelligemment", a-t-elle répété.

"Ma conception de la démocratie participative, ce n’est pas de consulter les gens sur tout ou rien, 'oui' ou 'non', c’est de faire choisir entre différents projets, c’est ça le respect des citoyens et le respect de la démocratie", a dit Ségolène Royal.

En juin dernier, les 975.000 électeurs de Loire-Atlantique étaient appelés à répondre par "oui" ou par "non" à la question suivante: "Etes-vous favorable au projet de transfert de l’aéroport de Nantes-Atlantique sur la commune de Notre-Dame-des-Landes?"

"Ce n'était pas la bonne question", a jugé dimanche la ministre.

A la question de savoir s'il fallait un nouveau référendum, Ségolène Royal a répondu : "Si le système est bloqué, pourquoi pas?"

"On est bloqués, donc il faut débloquer", a-t-elle déclaré.

(Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • phili646 il y a un mois

    Ségolène est à l'image d'un pouvoir qui se délite un peu plus chaque jour !!!! l'autorité de l'état est réduite à néant !!!! et tout ça en plein état d'urgence !!!!

  • serval02 il y a un mois

    De nouveaux référendum...Jusqu'à ce qu'ils lui donnent raison...C'est beau la démocratie PS...

  • M2266292 il y a un mois

    quand vont ils finir de piller les contribuables pour des âneries.

  • M898407 il y a un mois

    IRRESPONSABILITE TOTALE !

  • pbenard6 il y a un mois

    la folle du Poitou a eu une nouvelle apparition

  • aerosp il y a un mois

    une femme de bon sens, n'en déplaise à ceux qui veulent voir la france bétonnée par des politiques qui cherchent à se faire réélire avec l'argent de nos impôts

  • heimdal il y a un mois

    L'aéroport est pour elle juste un prétexte pour s'opposer à Walls .Elle a trouvé son os à ronger dans la perspective de 2022

  • sense78 il y a un mois

    Bravo pour son sens de la solidarité gouvernementale, son incapacité à exister sans des déclarations irresponsables devant les médias, son opportunisme à braver Valls quand la débâcle a commencé et donc en toute impunité, son respect du vote démocratique: une bien belle énarque ayant placé son fond de commerce dans la gauche bobo.

  • M999141 il y a un mois

    C'est Manolo qui va être content ! vive la belle alliance !

  • M3366730 il y a un mois

    Phénoménale Mme Bravitude !!! Un deuxième référendum !!!