Royal en campagne pour Hollande

le
4
REPORTAGE - Le candidat socialiste s'appuie sur l'ex-candidate de 2007 pour mobiliser les quartiers populaires.

En campagne pour un autre, Ségolène Royal se reconstruit sur les bases de 2007. L'ex-candidate à la présidentielle a renoué mardi avec le terrain mais pour défendre le nom de François Hollande, son ex-compagnon. Elle était à Marseille pour un premier déplacement de la campagne. Elle participera aussi au meeting de Rennes, fin mars, où on les verra côte à côte. Après son échec de la primaire, elle prend son temps pour retrouver un avenir politique.

Pour l'heure, il faut faire élire «le candidat». Alors elle prend des précautions pour que personne ne puisse penser qu'elle critiquerait la campagne de Hollande: «Je ne veux pas me poser en opposition ou en comparaison avec le candidat », répète-t-elle pour qu'on ne fasse pas de contresens. Comment définit-elle son rôle? «Être une capacité de parler simple et de faire de la pédagogie.» Royal pense être entendue mieux que les autres, notamment dans les quartiers populaires, ceux où elle avait réalisé ses mei

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9944241 le mercredi 8 fév 2012 à 10:16

    je ne vois ni le courage ni l’abnégation !!! mai plutôt de l'intérêt pour les fonctions grassement payées à venir!ne galvaudons pas les mots !!! de grâce!!! cela en est risible...

  • p-mart le mercredi 8 fév 2012 à 09:48

    ouais ! Courage et abnégation si vous voulez, moi je le vois autrement. Que ne ferait-on pas pour avoir des bribes de pouvoir. Amour propre, fierté, respect... que des mots vide de sens pour les politiciens.

  • M7954176 le mercredi 8 fév 2012 à 09:25

    un bel exemple à suivre de courage et d'abnégation

  • chatnour le mardi 7 fév 2012 à 23:58

    "s'il vous plait, voulez-vous bien voter pour mon ex- qui m'a trompée puis qui m'a plaquée malgré nos 4 enfants communs ?"