«Royal baby» : le conte de fées tourne court

le
0
Le valet de pied ayant installé le chevalet annonçant la naissance du prince George n'a pu obtenir le renouvellement de son visa et a dû retourner dans la maison familiale de ses parents en Inde, dans un des bidonvilles de Calcutta.

Il y a une semaine, il était acclamé par les journalistes et les curieux massés devant les grilles du palais de Buckingham. Aujourd'hui, il est de retour dans la maison de ses parents dans un bidonville de Calcutta, en Inde. La presse britannique s'émouvait mardi du sort de Badar Azim, le valet de pied ayant installé le chevalet annonçant la naissance du prince George. Il est devenu un des héros ordinaires de la venue au monde du «royal baby», mais son «conte de fées» connaît une fin abrupte.

Vivant au Royaume-Uni depuis 2010, employé modèle au service de la famille royale depuis l'année dernière, ce jeune Indien de 25 ans a dû quitter son lo...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant