Royal admet les erreurs de 2007 et vise 2012

le
0
La présidente de Poitou-Charentes doit déposer cette semaine les parrainages nécessaires pour se présenter à la primaire du PS.

Elle-même, en mieux. Ségolène Royal est à nouveau candidate, qui en doutait ? La championne socialiste de 2007 se relance dans la bataille, c'est officiel. «2012 ne sera pas 2007», prévient-elle. «Ce n'est pas une revanche qu'il faut prendre, c'est un nouveau départ.» Dimanche, alors qu'elle doit déposer cette semaine les parrainages nécessaires pour se présenter à la primaire du PS, la présidente de Poitou-Charentes a voulu donner le «sens» de sa candidature.

Elle cite François Mitterrand. «La victoire vous ne la rencontrerez que si vous la forcez. C'est une affaire de volonté.» Ségolène Royal, distancée dans la bataille par les deux favoris, François Hollande et Martine Aubry, n'en manque pas. Mais ce ne sera peut-être pas suffisant. Pour affronter à nouveau Nicolas Sarkozy, elle devra convaincre qu'elle a appris du passé.

En 2006, Royal avait annoncé sa candidature à la primaire du PS à Vitrolles, d'une formule très personnelle. «J'accepte d'assume

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant