«Royal a toujours une audience très forte»

le
0
INTERVIEW - Pour le socialiste Jean-Jack Queyranne, proche de l'ex-candidate à la présidentielle de 2007, «plus la participation à la primaire sera importante, plus Ségolène Royal aura des chances de l'emporter».

LE FIGARO. - Ségolène Royal réclamait des débats entre candidats. Elle a finalement obtenu gain de cause . Qu'en pensez-vous ?

Jean-Jack QUEYRANNE. - La primaire est un exercice inédit. Elle ne peut avoir un retentissement que si elle est fondée sur un débat démocratique. Les candidats ne peuvent pas passer leur temps à des parties de cache-cache. Le programme du PS, ce n'est pas les tables de la loi. Les sujets d'actualité sont nombreux, sur la dette, l'énergie ou l'éducation. Il ne faut pas les fuir.

Les débats télévisés en 2006 ont donné l'image d'un PS divisé. Faut-il récidiver ?

En 2006, il s'agissait plutôt de débats en parallèle, d'une succession d'expressions. Il faut trouver une forme plus moderne et plus dynamique de débats. Les risques de division existent, c'est incontestable. Mais c'est aussi un beau défi pour le Parti socialiste. Le risque, c'est que les adversaires s'en servent pour aviver nos contradictions internes. C'est à nous d'en pr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant