Routes : retour à la normale après un pic de 880 km de bouchons

le , mis à jour à 20:58
0
Routes : retour à la normale après un pic de 880 km de bouchons
Routes : retour à la normale après un pic de 880 km de bouchons

Pas de record d'embouteillages mais un chassé-croisé estival qui a tenu ses promesses sur les routes :  à la mi-journée de ce samedi classé noir, Bison Futé a recensé un pic de 880 kilomètres de bouchons cumulés. L'an dernier, les allers-retours des juillettistes et aoûtiens avaient provoqué un record de 994 km de bouchons, équivalant à une liaison Lille-Biarritz totalement embouteillée.

A partir de 13 heures, la densité du trafic n'a cessé de baisser. Peu après 18 heures, le total cumulé d'embouteillages était tombé à 157 km, avec une circulation encore très chargée sur tous les axes de transit en direction du Sud, même si la circulation tend à revenir progressivement fluide. A 20h40, «aucune difficulté particulière (n'était) à signaler» en province, selon Bison Futé pas plus qu'en Ile-de-France.

Pour la journée de dimanche, Bison Futé annonce qu'il y aura «encore des bouchons, notamment en vallée du Rhône, sur l'autoroute A10 en région Centre et sur l'autoroute A13 en Normandie».

VIDEO. Circulation : pas de record mais une journée bien noire... comme prévu

Vinci Autoroutes a publié sur Twitter deux cartes des temps de parcours sur son réseau à— heures.

[Circulation à—h] Carte des temps de parcours #A7 #A8 #A9 #A61 et #A10 pic.twitter.com/EChF0IDhEr— VINCI Autoroutes (@VINCIAutoroutes) 1 Août 2015

Quatre millions d'automobilistes sur les routes

Bison futé enjoint les automobilistes à reporter leurs départs à dimanche même s'il y aura «encore des bouchons, notamment en vallée du Rhône, sur l'autoroute A10 en région Centre et sur l'autoroute A13 en Normandie». Dans le sens des retours, la journée sera verte dimanche.

Malgré les avertissements réitérés chaque année au moment du chassé-croisé des juillettistes et des aoûtiens, plus de quatre millions d'automobilistes devraient se retrouver en même temps sur la route des vacances. Notamment parce que la rotation ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant