Route : les kits mains libres dans le viseur

le
0
Le Conseil national de la sécurité routière a voté leur interdiction. La Place Beauvau tranchera.

Le téléphone au volant est dans le collimateur des autorités publiques. Le Conseil national de la sécurité routière a voté vendredi, à une large majorité, l'interdiction du portable utilisé avec écouteurs, casques ou oreillettes. Une décision qui a aujourd'hui valeur de recommandation, soumise ensuite au ministre de l'Intérieur, qui la retiendra ou non.

«Nous estimons que le téléphone au volant est distrayant et donc facteur de risque», soutient Pascal Fournier, le président de la commission outils technologiques à l'origine de cette mesure. Le danger vient, selon lui, de l'interlocuteur au bout du fil, qui, n'étant pas dans la voiture, poursuit sa conversation alors qu'un risque, qu'il ignore, survient sur la route. Une situation bien différente quand il s'agit d'un échange entre un conducteur et un passager de la voiture. Ayant l'½il aussi sur la rou...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant