Route du Rhum : Loïck Peyron continue de creuser son avance

le
0
Route du Rhum : Loïck Peyron continue de creuser son avance
Route du Rhum : Loïck Peyron continue de creuser son avance

Loïck Peyron (Banque Populaire VII) continuait jeudi matin d'augmenter son avance en tête de la 10e édition de la Route du Rhum, ayant encore gagné une vingtaine de milles sur son poursuivant immédiat Yann Guichard (Spindrift 2) pendant la nuit.

Même situation chez les monocoques Imoca (18,28 m), le leader François Gabart (Macif) devançant désormais Jérémie Beyou (Maître Coq) de 38,44 milles à 17h48 mercredi. Aucun abandon n'a été signalé pendant la nuit.

A 8h, @loickpeyron garde sa pole position avec 180 milles d'avance sur @spindriftracing ! #AllezLoick #RDR2014 http://t.co/CMe5gOl1y0-- Voile Banque Pop (@VoileBanquePop) 6 Novembre 2014

Dans la catégorie des trimarans Ultime, Loïck Peyron continue donc sur sa lancée et fait désormais la course en tête. Mercredi matin, son Maxi Solo Banque Populaire VII a échappé de justesse à une bulle anticyclonique au large de Madère et en a profité pour s'échapper tandis que ses poursuivants n'ont rien pu faire et ont galéré. 

«Mes collègues de bureau sont coincés dans une ondulation de l'anticyclone où on est passé in extremis», a t-il confié, ajoutant : « Côté mauvaise nouvelle, sur un plan plus personnel, je vais avoir l'obligation d'enchaîner les empannages, soit de bonnes séances de muscu à venir, dans une belle salle de sport avec vue sur la mer. Je m'organise comme un jeune célibataire dans son petit studio». Loïck Peyron a pu aligner des moyennes de plus de vingt n½uds toute la nuit quand ses concurrents «ramaient» sur l'eau.  Du coup, il a creusé l'écart avec  une distance de 300 milles sur ses poursuivants....

Dans la catégorie Imoca, Gabart (Macif) est en tête des monocoques 60 pieds mais doit affronter une nouvelle dépression. Le vainqueur du dernier Vendée Globe est talonné par deux autres skippers expérimentés : Jérémy Beyou (Maître Coq) et Marc Guillemot (Safran).

Parmi les Multi50, Yves Le Blévec (Actual) a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant