Route du Rhum : en tête, Loïck Peyron et François Gabart creusent l'écart

le
0
Route du Rhum : en tête, Loïck Peyron et François Gabart creusent l'écart
Route du Rhum : en tête, Loïck Peyron et François Gabart creusent l'écart

Loïck Peyron (Banque Populaire VII) et François Gabart (Macif) sont toujours en tête de la 10e Route du Rhum mercredi soir dans leur classe respective (Ultimes et Imoca). Trois jours après le départ de Saint-Malo pour Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), les navigateurs croisent au large des Canaries et les poursuivants des deux leaders de la course redoublent d'efforts pour ne pas se faire distancer alors qu'ils se trouvent ralentis dans leur course par des vents venant du nord-est.

Qui arrêtera Peyron? A la lecture des pointages, on peut sérieusement se demander qui en est capable, sauf coup de main de la météo ou avarie majeure du grand trimaran bleu et blanc de 31,50 m. Jour après jour, l'écart se creuse entre le leader, à 2250 milles du but mercredi soir, et ses poursuivants. Désormais sur l'autoroute des alizés, dans l'ouest des Canaries et cap sur la Guadeloupe, le Baulois accélère, affichant jour après jour des moyennes surréalistes à la barre.

Route du Rhum: «Baston» sur la flotte qui perd Coville (03/11)

Le Britannique Robin Knox-Johnston (Grey Power), qui a remporté la première course autour du monde en solitaire et sans escale (Golden Globe Challenge) en 1969 et participe au "Rhum" à bord d'un vieux monocoque Imoca, n'en revient pas. «On se demande bien ce que pensent les marins des navires de commerce en regardant l'AIS (système de positionnement et d'identification des bateaux, ndlr), a-t-il dit: ils doivent penser que Banque Populaire est une nouvelle arme secrète de la marine de guerre!»

Peyron : «On est en train de faire le break»

«On est en train de faire le break, a pour sa part lâché Peyron. Mes "collègues de bureau" sont coincés dans une ondulation de l'anticyclone où on est passé in extremis. Les premières 48 heures ont été éprouvantes, pour le bonhomme et pour le bateau. J'ai essayé de faire ma première sieste hier (mardi) matin, mais il m'est difficile de dormir quand ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant