Rouen : Ammari insulté par son entraîneur

le
0
Rouen : Ammari insulté par son entraîneur
Rouen : Ammari insulté par son entraîneur

Ces dernières années, Marseille a pris pour habitude de prêter ses jeunes joueurs dans les divisions inférieures afin de les endurcir. Si cela s'est avéré être une réussite pour André Ayew, prêté à Arles-Avignon avant de revenir plus fort à l'OM, l'expérience peut parfois virer au calvaire. Parti à Rouen en National pour gagner de l'expérience et acquérir du temps de jeu, le Marseillais Najib Ammari se retrouve dans une situation sportive et morale désastreuse. Interrogé par le Phocéen, l'allier gauche de 20 ans est revenu sur son expérience catastrophique.

« À la base, il m'a fait venir pour jouer, déclare Najib Ammari au sujet de son entraîneur à Rouen, Didier Ollé-Nicolle. Il m'a dit qu'il m'avait vu jouer contre Sion et Benfica, que j'étais un joueur d'avenir. Donc j'ai refusé le Red Star et Luzenac pour jouer la montée avec Rouen. Marseille a donné son accord parce qu'il y avait aussi une promesse au niveau du temps de jeu. J'ai eu sept minutes contre Marseille. Ce n'est pas très conséquent mais je pense avoir fait une entrée correcte, pour en avoir parlé avec Élie Baup ou Monsieur Passi à la fin du match. Mais après ce match, je n'ai pas eu l'occasion de m'exprimer. Et aucune raison valable. C'est compliqué et incompréhensible. »

Ammari évoque également toutes les violences morales qu'il subi de la part de son coach. « Vu comment on me traite ici, vu comment l'entraîneur me parle, à me dire « ferme ta gueule » ou « casse-toi le Marseillais ». C'est indigne d'un entraîneur pro. J'ai eu la chance de côtoyer Didier Deschamps et Élie Baup, je ne les ai jamais vus insulter un joueur, surtout un jeune qui débute. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant