Rothschild & Co: Benjamin de Rothschild légèrement dilué.

le
0

(CercleFinance.com) - Un avis publié hier par l'Autorité des marchés financiers (AMF) indique que le 17 novembre, les intérêts de Benjamin de Rothschild, qui dirige la “branche suisse” de la famille éponyme, sont passés sous la barre des 10% des droits de vote de Rothschild & Co.

A cette date, les différents holdings remontant à Edmond de Rothschild Holding SA, basée tout près de Genève, pointaient à 7,83% du capital et 9,50% des droits de vote de la société française Rothschild & Co. “Ce franchissement de seuil résulte d'une augmentation du nombre total de droits de vote de la société Rothschild & Co”, indique un avis de l'AMF.

Pour mémoire, chez Rothschild & Co, le capital (à 49,66%, au 31 mars dernier) et surtout les droits de vote (54,66% à cette même date) sont contrôlés par le “concert familial élargi” des Rothschild, soit grosso modo les branches française et britannique de la famille.

Mais le groupe suisse Edmond de Rothschild, soit désormais les intérêts de Benjamin de Rothschild et de sa famille, n'en font pas partie. Pour mémoire et toujours à fin mars, cette “branche suisse” des Rothschild pointait déjà à 7,83% des parts, mais alors à 10,58% des voix.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant