Rothen quitte la Corse

le
0
Rothen quitte la Corse
Rothen quitte la Corse

Jérôme Rothen et Bastia se quittent en bons termes. L'ancien milieu gauche, reconverti milieu central depuis quelques saisons, n'est plus sous contrat avec Bastia. Le club corse l'a annoncé mardi par le biais d'un communiqué : « Après deux saisons exceptionnelles sous le maillot bleu, Jérôme Rothen et le Sporting Club de Bastia ont mis fin à leur collaboration d'un commun accord alors qu'il restait encore un an de contrat au joueur. » Une décision attendue puisque l'ancien Monégasque avait annoncé son choix aux dirigeants bastiais de ne pas prolonger l'aventure la saison prochaine. « Auteur de 65 matchs et principal artisan de l'accession en Ligue 1, le natif de Châtenay-Malabry aspire désormais à se rapprocher de sa famille. Le club espère le retrouver très prochainement sur les terrains de Ligue 1 », conclut le communiqué, qui confirme la volonté de l'ancien international français de se rapprocher de Paris.

« Sentir que je suis important dans un club »

A 35 ans, Rothen ne compte pas raccrocher ses crampons pour autant. Alors que les noms de Reims et d'Auxerre ont été évoqués, il devrait prochainement annoncer le nom de sa future (et dernière) destination. « Avec Hantz (ndlr : l'entraîneur bastiais), on n'a pas forcément la même vision des choses, avait-il confié sur RMC à la mi-juin. J'ai bien réfléchi. Je pense avoir fait pas mal de choses depuis deux ans, j'ai été beaucoup de fois capitaine et je pense avoir été un leader. Je finis meilleur passeur de l'équipe. Même à 35 ans, j'ai fait et on a fait une belle saison. Le club veut remettre en cause ce statut et mon leadership. Je ne comprends pas qu'il y ait ce bouleversement dans la hiérarchie. Du coup, pour que l'entraîneur soit plus libre dans ses choix, c'est peut-être plus simple de partir. Et puis, je veux me rapprocher de ma famille. Je veux surtout sentir que je suis important dans un club. » Les employeurs intéressés sont prévenus?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant