Rossel va racheter le pôle CAP d'Hersant

le
0
Le groupe belge, déjà propriétaire de « La Voix du Nord », devrait s'emparer de « L'Union » à Reims, contrôlé par Philippe Hersant.

Nouvelle étape dans le démantèlement à marche forcée du Groupe Hersant Média (GHM). Ce dernier accuserait un endettement supérieur à 200 millions d'euros. Le belge Rossel devrait finaliser dans les prochains jours le rachat du pôle Champagne-Ardenne-Picardie (CAP) du groupe contrôlé par Philippe Hersant, qui comprend L'Unionà Reims, L'Est Éclair, L'Aisne nouvelle, L'Ardennais, ­Libération Champagne - soit une diffusion quotidienne de 140.000 journaux pour une audience de 600.000 lecteurs - ainsi que la radio Champagne FM. L'opération devrait obtenir l'aval des banques créancières de GHM et être bouclée avant la fin de l'année, après accord des autorités de la concurrence.

Ce projet, qui devait initialement ouvrir la voie à la création d'une coentreprise entre GHM et Rossel en France, avait capoté en juin en raison de l'opposition du syndicat Filpac-CGT. Après cette acquisition, Rossel, propriétaire du Soir à Bruxelles, mais aussi du groupe La Voix (La Voix...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant