Rosneft discute du rachat des 50% de BP dans TNK

le
0
ROSNEFT DISCUTE DU RACHAT DES 50% DE BP DANS TNK
ROSNEFT DISCUTE DU RACHAT DES 50% DE BP DANS TNK

MOSCOU (Reuters) - Le groupe pétrolier Rosneft, contrôlé par l'Etat russe, a annoncé mardi qu'il était en discussions en vue de racheter la participation de 50% que BP détient dans TNK-BP, troisième entreprise du secteur en Russie.

Cité par l'agence de presse russe RIA, un responsable gouvernemental a souligné que tout accord entre Rosneft et BP devrait avoir l'aval de Moscou.

Le géant britannique a dit la semaine dernière qu'il entamerait des négociations avec le consortium Alfa Access-Renova (AAR) dans le but d'un rachat de tout ou partie de sa participation de 50% dans TNK-BP.

Ce consortium d'hommes d'affaires russes a informé BP de son intention de négocier avec lui sa participation dans la coentreprise.

BP avait souligné à ce moment-là qu'il pouvait poursuivre des discussions avec d'autres parties.

Créé il y a 10 ans pour exploiter les réserves pétrolières de la Russie, TNK-BP est estimé à quelque 60 milliards de dollars (50 milliards d'euros).

En se portant candidat aux 50% de BP dans la société, le nouveau président de Rosneft Igor Setchine, ancien vice-Premier ministre de Russie, montre sa détermination à faire du champion national un acteur de taille mondiale.

"Rosneft a montré qu'il avait l'expérience de la gestion d'actifs importants et estime que le possible rachat de la part de BP dans TNK-BP est une proposition commerciale intéressante", déclare-t-il dans un communiqué.

"Cette acquisition potentielle compléterait le portefeuille existant de Rosneft et créerait de la valeur pour tous les actionnaires."

Douglas Busvine et Megan Davies, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant