Rosneft demande 31 mds au Kremlin pour compenser les sanctions

le
1

MOSCOU, 14 août (Reuters) - Igor Setchine, le PDG du groupe pétrolier russe Rosneft ROSN.MM , a demandé au gouvernement plus de 1.500 milliards de roubles (31,1 milliards d'euros) pour l'aider à amortir l'impact des sanctions économiques occidentales, rapporte jeudi le quotidien Vedomosti. Citant des sources gouvernementales, le journal précise que cette aide publique, si elle était accordée, pourrait passer par l'achat par le fonds souverain russe d'obligations émises par Rosneft. Il ajoute que le Premier ministre Dmitri Medvedev, a demandé une analyse du projet. Rosneft affichait un endettement net de 1.500 milliards de roubles à la fin du deuxième trimestre et doit rembourser 440 milliards de roubles d'ici la fin de l'année puis 626 milliards l'an prochain, selon sa dernière présentation financière. Dans le cadre des sanctions visant des intérêts russes à cause du rôle reproché à Moscou dans la crise ukrainienne, les Etats-Unis ont interdit les transactions sur les crédits et les emprunts de Rosneft d'une maturité supérieure à 90 jours, une décision appliquée de facto par les banques et les investisseurs européens, explique Vedomosti. Outre Rosneft, les sanctions occidentales affectent de nombreuses entreprises russes, parmi lesquelles les banques Gazprombank, VEB et Russian Agricultural Bank, qui ont elles aussi demandé un soutien de l'Etat par l'intermédiaire de fonds publics. Le fonds souverain russe ne dispose toutefois pas des capitaux suffisants pour assumer seul l'aide réclamée par Rosneft, précise Vedomosti. Un haut fonctionnaire cité sans être nommé par l'article a qualifié d'"horrible" le projet de Rosneft et une autre source gouvernementale a déclaré au quotidien que Dmitri Medvedev devrait le rejeter. Joint par Reuters, Rosneft s'est refusé à tout commentaire. (Jason Bush et Katya Golubkova,; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2286010 le jeudi 14 aout 2014 à 14:51

    Rosneft est dirigé par les copains de Poutine qui a certainement des intérêts personnels dans la société. Après une étude "bidon", le projet sera accepté...