Rosetta, une personnalité très connectée

le
0
Rosetta, une personnalité très connectée
Rosetta, une personnalité très connectée

A plus de 500 millions de km de la Terre, Rosetta est une personnalité très connectée. La célèbre chasseuse de comète a son compte Twitter, son compte Facebook, son blog. La sonde européenne a même fait un "selfie" avec la comète Tchourioumov-Guérassimenko en arrière-plan."Rosetta marque une transition" dans la stratégie de communication de l'Agence spatiale européenne, "avec la volonté de faire participer le public", explique à l'AFP Fernando Doblas, chef du Département de la Communication de l'ESA."On vit dans un monde où les gens ne veulent plus recevoir l'information passivement. Il faut être acteur de l'information", souligne-t-il. "Nous avons bien compris l'importance des réseaux sociaux"."Salut, le monde!", avait tweeté la sonde européenne (@ESA_Rosetta) le 20 janvier lorsqu'elle s'était réveillée après 31 mois d'hibernation dans l'espace.Depuis, elle communique régulièrement sur ses activités, postant des images inédites de la comète, échangeant même, via Twitter, avec son robot Philae (@Philae2014). Début novembre, elle totalisait un millier de tweets et plus de 89.000 abonnés. Philae est un peu en retrait (600 tweets et 18.400 abonnés), mais son heure de gloire est proche. L'ESA prépare ainsi pour l'atterrissage de Philae sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko le 12 novembre, un programme "continu" sur les réseaux sociaux."On a besoin du soutien du public", déclare Fernando Doblas. "Il faut que le grand public soit fier de ce que l'Europe réalise"."Pour une agence spatiale comme l'ESA, ce n'était pas évident de se rapprocher des gens avec des messages qui soient plus simples, plus faciles", reconnaît-il."On gère tout ça avec des équipes très limitées, c'est presque miraculeux", ajoute-t-il. Bien loin des moyens dont peut disposer la Nasa, l'agence américaine. "La Nasa a des moyens ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant