Roquettes tirées de Syrie explosent en Turquie, deux morts

le , mis à jour à 16:48
0
 (bilan actualisé, précisions) 
    DIYARBAKIR, Turquie, 8 mars (Reuters) - Deux personnes, dont 
un petit garçon, ont été tuées et deux autres blessées mardi à 
Kilis, ville turque proche de la frontière, dans l'explosion de 
huit roquettes tirées du territoire syrien, ont rapporté le 
maire de la localité et des sources proches des services de 
sécurité turcs. 
    Le maire, Hasan Kara, a dit à Reuters penser qu'il 
s'agissait d'une attaque délibérée, provenant d'un secteur de 
Syrie sous le contrôle des djihadistes de l'organisation de 
l'Etat islamique (EI). 
    Une roquette est tombée dans un secteur proche d'un hôpital 
et d'autres dans un quartier d'habitation près d'un lycée. 
L'armée turque a riposté à ces tirs, a-t-on appris auprès des 
services de sécurité. 
    Les établissements scolaires de Kilis ont été fermés après 
ces tirs mais le calme régnait dans la ville, a indiqué le 
maire. 
    Les roquettes - peut-être jusqu'à huit, selon le maire de 
Kilis cité par la chaîne CNN-Türk - sont tombées sur un quartier 
d'habitation, à proximité d'un lycée de cette ville proche de la 
frontière syrienne, ajoutait-on. 
    L'armée turque a riposté à ces tirs, qui provenaient d'une 
zone de Syrie contrôlée par le groupe djihadiste Etat islamique 
(EI), a rapporté de son côté la chaîne de télévision turque NTV. 
    
 
 (Seyhmus Cakan; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant