Ronan O'Gara craint le surplus de pression

le
0

Le Racing 92 se rend à Nottingham dimanche (16h15) pour affronter Leicester en demi-finale de la Champions Cup. Du haut sa grande expérience, Ronan O’Gara, entraîneur du jeu au pied et de la défense du club francilien, sait comment se prépare un tel rendez-vous. L’important est de contrôler son émotion.

Ce sera sa première demi-finale en Champions Cup. Le Racing 92 a rendez-vous avec l’histoire dimanche (16h15) à Nottingham pour affronter Leicester. L’importance d’avoir un entraineur de la trempe de Ronan O’Gara avec une telle expérience en tant que joueur n’est pas négligeable. « Je suis fier d'avoir joué dix demi-finales, quatre finales, gagné deux fois la Coupe d'Europe. Je sais que c'est facile de parler maintenant que je suis à la retraite. Mais je dis aux joueurs : faites une bonne préparation, soyez exigeants. Après, c'est important de contrôler l'émotion, de ne pas être pris par l'événement », déclare l’entraîneur du jeu au pied et de la défense francilienne sur le site de l’EPCR. Toujours aussi perfectionniste, l’ancien ouvreur du XV du Trèfle sait qu’il reste encore des marches à gravir pour le Racing 92 : « Je pense qu'on est à 50% de notre potentiel », tout en rajoutant que les chances pour gagner à au City Ground face à Leicester dimanche sont bonnes, « le plus important est que cette année, il y a l'envie, une meilleure organisation sur le terrain et surtout un vrai état d'esprit. Si l'on mélange tout ça, en y ajoutant une bonne stratégie, tout devient possible. » A n’en pas douter, les joueurs n’hésiteront pas à s’appuyer sur l’expérience de Ronan O’Gara à l’approche de ce rendez-vous.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant