Ronaldo, le ventre plein à craquer

le
0
Ronaldo, le ventre plein à craquer
Ronaldo, le ventre plein à craquer

Depuis qu'il a dit adieu au physique élancé de sa jeunesse, Ronaldo n'a cessé de faire le yoyo avec son poids. Il a foulé les terrains proche du quintal, a perdu quelques kilos par ci, en a repris beaucoup par là, et a fini au régime dans une émission de télé-réalité. Bref, " Gronaldo " est en guerre contre la balance depuis longtemps.

Le jeu de mots est beaucoup trop facile, et même le plus sinistre des personnages aurait pu le trouver. Ronaldo et gros. Eh bien on aura qu'à le surnommer " Gronaldo ". Un bien bel hommage à la richesse de la langue française, mais surtout un pseudo que Ronaldo a bien cherché à force de faire pleurer sa balance. Entre les images de ce jeune Brésilien d'à peine 18 ans, svelte et même pas apeuré, qui posait ses valises et 1994 au PSV Eindhoven, et celles du même homme âgé de 36 ans, dégoulinant de partout et participant à une émission de télé-réalité pour mincir, près de deux décennies ont passé. Et si le monde s'était habitué au surpoids de Ronaldo et le connaissait avec de l'embonpoint depuis bien longtemps, lorsque le 23 septembre 2012 la chaine de télé brésilienne TV Globo diffuse le premier épisode de Medida Certa - " Mensurations idéales " -, le public a pris conscience de l'étendu des dégâts. Ronaldo n'est retraité que depuis un an et demi, mais au moment où il enlève son t-shirt, c'est le choc. Entre son visage bouffi, ses mentons trop nombreux pour les compter et son ventre de femme enceinte, Il Fenomeno fait peine à voir. La pesée est sans appel, le bestiau accuse un solide 118,4 kilos. Devant leur écran, 20% des téléspectateurs brésiliens se sont pressés pour suivre le régime de leur ancienne idole, une part de marché colossale. Autant de vautours stupéfaits d'assister au point culminant de la lutte que mène Ronaldo depuis toujours contre ses kilos.

Ronaldo a les glandes


Au fil des années, le poids de forme du Brésilien a tellement varié qu'on ne sait plus réellement où le situer. Mais ce qui est sûr, c'est que quand il est arrivé à Eindhoven, Ronaldo pesait 75 kilos pour 1,83 m. Un physique affuté qui lui permet d'enchaîner les accélérations démentielles, et de briser n'importe quel défenseur en un démarrage sec. Deux ans plus tard, il bouge vers Barcelone en s'étant sacrément étoffé musculairement. L'une des raisons de ses blessures à répétition, affirment certains spécialistes, qui rappellent que ses tendons sont restés

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant