Roms : une minorité protégée par Bruxelles

le
0
Depuis 2010, l'Europe s'est emparée de la question des Roms, qui représentent 12 millions de citoyens, dont 15.000 installés en France
oPourquoi l'Europe réglemente-t-elle le sort des Roms?

L'Europe s'est emparée de la question des Roms à la suite de la crise soulevée en 2010 par la rédaction d'une circulaire du ministère de l'Intérieur français prévoyant l'évacuation «prioritaire» des camps de Roms. 500 campements illicites avaient alors été démantelés au mois d'août, après des décisions de justice, et la France avait été vivement critiquée pour sa politique «discriminatoire» visant une minorité ethnique, Nicolas Sarkozy et José Manuel Barroso s'affrontant de façon virulente. La commissaire européenne Viviane Reding avait alors comparé la politique française d'expulsion des Roms à la Seconde Guerre mondiale, avant de présenter ses regrets. «Cet événement a suscité un électrochoc, raconte un membre de l'équipe de Viviane Reding. Nous nous sommes aperçus à ce moment-là que la France n'avait pas transposé correctement la directive sur la libre circulation des personnes. To

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant