Roms : Bruxelles menace à nouveau la France de sanctions

le
15
Roms : Bruxelles menace à nouveau la France de sanctions
Roms : Bruxelles menace à nouveau la France de sanctions

Alors que la polémique se poursuit autour des Roms en France, avec de nouvelles déclarations de Manuel Valls, la Commission européenne a une nouvelle fois menacé ce mercredi la France de sanctions. Elle rappelle que les Roms, citoyens européens, ont le droit de circuler librement dans tous les Etats-membres de l'UE. «La libre circulation comme la liberté de résider dans un autre pays sont des droits fondamentaux. Si ces principes inscrits dans les Traités ne sont pas respectés, la Commission utilisera tous les moyens à sa disposition» pour sanctionner ces violations, a averti le porte-parole de la Commission Olivier Bailly.

«Les Roms, comme tous les citoyens de l'UE, bénéficient de la liberté de circuler librement dans tous les Etats membres de l'UE et de résider dans un autre pays que leur pays d'origine», a-t-il rappelé. Mais «la liberté de résider est encadrée», a-t-il souligné. «Au bout de trois mois, le citoyen européen doit pouvoir démontrer qu'il a les moyens financiers de résider dans un autre pays pour ne pas être une charge pour la collectivité de ce pays», a-t-il dit.

«La France est respectueuse de toutes les conventions européennes», a réagi ce mercredi après-midi Manuel Valls. D'ailleurs, après ses menaces, Olivier Bailly a assuré que la Commission «n'examine aucune procédure d'infraction contre la France sur les Roms».

La Commission a déploré une confusion «volontaire ou involontaire» dans les règles et principes européens faite par les responsables politiques en France. «Il y a de l'élection dans l'air en France», a résumé Viviane Reding, la vice-présidente de la Commission chargée de la Justice, interrogée dans la matinée sur France Info. Viviane Reding avait déjà été contrainte, sous la présidence de Nicolas Sarkozy il y a trois ans, d'user de la menace contre la France pour stopper les expulsions de Roms. Elle était à l'époque ulcérée par la dissimulation d'une circulaire ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rodde12 le jeudi 26 sept 2013 à 11:03

    Le droit de circuler ne veut pas dire le droit à être nourris gratuitement, ni à stationner illégalement. Quand j'ai un dépassement d'horodateur la commission européenne ne fait rien pour moi. Dois-je lui envoyer la facture? Si on agraine, cela attire, s'ils n'ont rien a prendre ils iront ailleurs. Compte tenu de leur veulerie, dés qu'ils y seront contraints, nos politiques vont faire des économies sur le budget des non électeurs.

  • lm123457 le mercredi 25 sept 2013 à 22:31

    Ne pas confondre les eurodéputés et la Commission européenne. Elle a d'aillerus raison : droite et gauche nous ont vendu l'Europe alors qu'elle ne servait qu'à agrandir le marché pour les entreprises et à fair e"baisser les couts du travail" en .. délocalisant. Que ceux qui sont pour l'Europe se farcissent les roms. je connais une roumaine qui m'a appris qu'ils n'en veulent pas de ces traine-savate. C'est pour ca qu'ils préfèrent nous les envoyer.

  • exposit6 le mercredi 25 sept 2013 à 19:25

    la Commission européenne de BRUXELLES n'a pour moi aucune légitimité. Ces gens non seulement nous coute du fric,mais de plus , ils ne servent à rien, on n'en a pas besoin de ces parasites. D'ailleurs c'est de la solidarité entre parasites que l'on voit là.

  • M3435004 le mercredi 25 sept 2013 à 19:17

    MRS REDING WHAT A FAIR FOOT !

  • j.petitp le mercredi 25 sept 2013 à 19:11

    Il suffit de marcher dans les rues de Paris ou dans le métro pour comprendre le problème.

  • s.thual le mercredi 25 sept 2013 à 19:10

    ces fameux eurodeputés que l on voit tres assidus aux receptions d hôtels et restaurants pour obtenir des factures de complaisance alors qu ils sont déjà grassement payes sur le dos des contribuables qu ils tondent par leurs avantages jamais suffisants!

  • s.thual le mercredi 25 sept 2013 à 19:07

    que les eurodeputés cotisent pour aider les roms, mieux les hébergent chez eux! maintenant supprimons les aides que bons citoyens Français residants et cotisants depuis des générations n ont pas ,,,comme le font nos pays limitrophes qui plus est ont une politique bien plus ferme pour les gens egares sur leur sol

  • NYORKER le mercredi 25 sept 2013 à 19:05

    Menaçons à notre tour de ne plus financer Bruxelles ! La france est souveraine chez elle comme tout pays

  • sarestal le mercredi 25 sept 2013 à 18:26

    En 2014, une nouvelle Taxe naîtra : "Terre d'asile"Les assocs. qui tiennent la barre attendent les nouveaux venus avec impatience.

  • M1531771 le mercredi 25 sept 2013 à 18:18

    L'europe va nous tuer !