Romero, les frères Derrick du Paraguay

le
0
Romero, les frères Derrick du Paraguay
Romero, les frères Derrick du Paraguay

Ángel Romero est attaquant. Óscar, son frère jumeau, se balade avec le numéro 10 sur le dos. Formés à Cerro Porteño, les deux sont désormais titulaires en sélection paraguayenne. Portraits.

C'est un essai comme un autre. Deux gamins paraguayens, les jumeaux Romero, s'envolent pour l'Argentine et le club de Boca Juniors. Pendant une semaine, Óscar et Ángel s'entraînent avec les jeunes des Xeneizes. Les dirigeants du club argentin n'hésitent pas et décident de les recruter. Le rendez-vous est fixé : les deux jeunes seront présents pour la pré-saison. Les contrats sont prêts mais une signature manque. Celle du père des joueurs. Qui a abandonné sa famille lors de la naissance des jumeaux. La suite est racontée par Óscar Romero, dans les colonnes d'El Gráfico : "Ils exigeaient la signature de mon père. Mais on a été élevés sans lui, on ne sait pas ce que sait d'avoir un père. On l'a cherché pendant longtemps, mais on ne l'a pas trouvé. On n'a pas pu signer à Boca à cause de ça. La même chose à San Lorenzo". Dès le retour au Paraguay, les jumeaux intègrent le club de Cerro Porteño, où ils débutent leur formation. C'est ainsi que Boca Juniors et San Lorenzo ont manqué Óscar et Ángel Romero, qui font respectivement le bonheur du Racing et de Corinthians aujourd'hui. Et celui de la sélection paraguayenne, qui rêve de voir la Russie.

20 minutes pour convaincre


L'étape argentine est oubliée. Óscar et Ángel Romero débarquent à Cerro Porteño en mars 2008. Hernán Acuña, entraîne la catégorie des moins de 17 ans à l'époque. Il raconte l'arrivée des deux cracks : "Ils avaient 16 ans. Partout où ils allaient, il y avait Adolfino Cañete. C'est un ancien joueur, qui a notamment participé au Mondial au Mexique avec le Paraguay. Il s'est reconverti et cherche dans tout le pays les futurs grands joueurs pour les intégrer à son académie. Cañete a énormément de contacts et c'est grâce à lui que les jumeaux ont fait des essais en Argentine. Ensuite, il a tout fait pour leur trouver un grand club au Paraguay". Et d'ajouter : "Ils ont fait vingt minutes d'entraînement le premier jour. Je suis allé voir le responsable de la formation de l'époque – Blas Cristaldo, aujourd'hui adjoint du

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant