Romelu Lukaku, Anvers et contre tous

le
0
Romelu Lukaku, Anvers et contre tous
Romelu Lukaku, Anvers et contre tous

Depuis ses débuts avec les Diables Rouges, Romelu Lukaku cristallise les critiques. Lors du dernier Euro, l'attaquant d'Everton a bien souvent été enfermé dans des clichés desquels il a dû mal à se dépêtrer. Pataud, maladroit, lourd, les qualificatifs à son égard sont souvent peu flatteurs. C'est oublier que l'animal a énormément progressé. Et qu'il n'a que vingt-trois ans.

7 octobre 2016, Bruxelles, stade Roi Baudouin, 82e minute de jeu. Romelu Lukaku quitte la pelouse le visage marqué et est remplacé par Christian Benteke. Trois minutes plus tôt, le natif d'Anvers a parachevé le succès des Diables Rouges face à la Bosnie (4-0) d'un but magnifique. À l'entrée de la surface, il apprend quelques pas de Ndombolo à Emir Spahic avant de nettoyer la lucarne gauche d'Asmir Begović du pied droit, lui le gaucher. Lukaku met alors sa main derrière son oreille comme pour mieux percevoir les sifflets qu'il a essuyés plus tôt dans la partie après avoir manqué un immanquable. La relation amour-haine qu'entretient le joueur d'Everton avec les fans des de l'équipe de Belgique est résumée en une soirée.

Youtube

Youtube
[BRLire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant