Rome veut céder jusqu'à 40% de sa compagnie ferroviaire-ministre

le
0

(Actualisé avec précisions et contexte) ROME, 23 novembre (Reuters) - L'Italie a l'intention de vendre un maximum de 40% de la compagnie ferroviaire publique, Ferrovie dello Stato, a annoncé lundi le ministre des Transports Graziano Delrio, dans le cadre des privatisations destinées à réduire la lourde dette du pays. Le gouvernement a promulgué lundi un décret qui lance le processus d'introduction en Bourse de Ferrovie FRSTO.UL . Le réseau ferré restera dans la sphère publique, a précisé le ministre à la presse, en ajoutant que les détails de l'opération seraient fixés dans les semaines à venir. Le Trésor italien a mis en Bourse quelque 40% du capital de la Poste le mois dernier. Comme Poste Italiana PST.MI , Ferrovie dello Stato a été restructuré plusieurs fois pour réduire ses coûts et améliorer la qualité de ses services. Rome prévoit aussi de vendre Enav IPO-ENAV.MI , l'opérateur italien du contrôle aérien, au début de l'an prochain, et Ferrovie doit être mis sur le marché d'ici fin 2016, a dit à Reuters en septembre Fabrizio Pagani, directeur de cabinet du ministre des Finances Pier Carlo Padoan. ID:nL6N0RJ3QE (Giuseppe Fonte, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux