Rome veut céder jusqu'à 40% de sa compagnie ferroviaire-ministre

le
1

ROME, 23 novembre (Reuters) - Le gouvernement italien a l'intention de vendre un maximum de 40% de la compagnie ferroviaire publique, a annoncé lundi le ministre des Transports Graziano Delrio, dans le cadre des privatisations destinées à réduire la lourde dette du pays. Le gouvernement a promulgué un décret qui lance le processus d'introduction en Bourse de son réseau de chemins de fer. Ce décret "entame un processus dans lequel le réseau de chemins de fer devra rester dans la sphère publique", a-t-il dit à la presse. (Giuseppe Fonte, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4098497 le lundi 23 nov 2015 à 11:43

    RDV dans dix ans pour le début de la vente de la SNCF. Plus tôt si les taux et donc la dette remontent bien

Partenaires Taux