Rome va augmenter son objectif de déficit budgétaire

le
3
VERS UN RELÈVEMENT DES OBJECTIFS DE DÉFICIT BUDGÉTAIRE ET D'ENDETTEMENT EN ITALIE
VERS UN RELÈVEMENT DES OBJECTIFS DE DÉFICIT BUDGÉTAIRE ET D'ENDETTEMENT EN ITALIE

ROME (Reuters) - Le gouvernement de Mario Monti, chargé d'expédier les affaires courantes dans l'attente de la formation d'une nouvelle équipe dirigeante, a décidé de relever les objectifs de déficit budgétaire et d'endettement pour cette année et 2014, a-t-on appris jeudi de source gouvernementale.

Des discussions sont encore en cours sur le niveau exact de ces relèvements, a encore indiqué la source. Ces nouveaux objectifs tiennent compte de l'accentuation de la récession et de la marge de manoeuvre laissée par la Commission européenne, a-t-elle dit.

Elle a toutefois précisé que le déficit ne dépasserait pas le seuil des 3% fixé par l'exécutif européen.

Rome a relevé ses prévisions de déficit et d'endettement à plusieurs reprises l'année dernière.

L'objectif de 2012, initialement prévu à 1,2% du produit intérieur brut est finalement ressorti à 3%, tandis que le ratio d'endettement s'est inscrit à 127%, soit quatre points de plus que l'objectif initial.

Pour 2013, le gouvernement vise actuellement un déficit à 1,8% sur un ratio d'endettement ramené à 126,1%.

Giusepppe Fonte, Nicolas Delame pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • axel1239 le jeudi 21 mar 2013 à 14:02

    encore un objectif de raté. rien ne change.

  • marshaka le jeudi 21 mar 2013 à 13:58

    Les déficits sont devenus incontrolable

  • pstl le jeudi 21 mar 2013 à 13:58

    Depuis quand un déficit devient il un "objectit"le mot "constat" ou "prévision" serait certainement plus pertinent Mais bon sensationnel et pertinence font rarement bon ménage