Rome sonde des banques en vue de la vente d'une part d'Enav-sces

le
0

MILAN, 18 août (Reuters) - Le Trésor italien a commencé à sonder des banques en vue de la vente de 49% du capital d'Enav, l'opérateur du contrôle aérien en Italie, une opération qui pourrait être lancée l'an prochain, a-t-on appris mardi de sources proches du dossier. Selon le Corriere della Sera, Enav a été estimé entre 1,8 et deux milliards d'euros et l'Etat pourrait empocher 700 à 800 millions d'euros lors d'une privatisation partielle. L'une des sources a déclaré que le Trésor avait écrit à plusieurs banques pour les inviter à lui présenter des propositions en vue d'une introduction en Bourse. Une autre source a dit que le Trésor déciderait du choix des banques chargées du dossier fin août ou début septembre. Enav, détenu pour l'instant à 100% par l'Etat italien, emploie 4.200 personnes. Le groupe a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 835,5 millions d'euros et un excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 223,6 millions. Le gouvernement de Matteo Renzi a entrepris de relancer les privatisations pour tenter de réduire la dette publique, qui avoisine 2.200 milliards d'euros. L'introduction en Bourse de la Poste devrait avoir lieu en octobre, ce qui pourrait rapporter quatre milliards d'euros à l'Etat. L'opérateur ferroviaire Ferrovie dello Stato figure lui aussi sur la liste des privatisations prévues. (Alberto Sisto et Elisa Anzolin; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux