Rome rejette les allégations de Berlin sur la 500X

le
1
    MILAN, 16 janvier (Reuters) - Des tests pratiqués sur le 
modèle 500X de Fiat Chrysler Automobiles (FCA)  FCHA.MI  FCAU.N  
montrent qu'il est conforme aux règles et il n'y aucune 
irrégularité concernant les émissions, contrairement à ce que 
soutient l'Allemagne, a déclaré lundi le ministère des 
Transports italien. 
    Dans des lettres envoyées l'été dernier à la Commission 
européenne et au ministère italien des Transports, l'Allemagne 
dit avoir détecté des augmentations inhabituelles d'émissions 
polluantes sur quatre modèles de FCA - dont la Fiat 500X - et 
accuse le constructeur italien d'avoir installé un dispositif 
illégal sur ses moteurs diesel pour débrancher le système de 
traitement des gaz.     
    L'Italie ayant rejeté ces accusations, Berlin a sollicité un 
arbitrage de la Commission européenne. 
    Le ministère des Transports dit avoir "procédé aux 
vérifications nécessaires et transmis un rapport détaillé aux 
autorités allemandes qui montre que la Fiat 500X, contrairement 
à ce qu'affirme l'Allemagne, respecte la réglementation". 
    Il ajoute qu'il ne semble pas que la Commission européenne 
ait procédé de son côté au moindre test qui viendrait confirmer 
les allégations allemandes. 
     
     
 
 (Agnieszka Flak; Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2061328 le lundi 16 jan 2017 à 23:02

    IL y en a qui ferait mieux de balayer devant leur porte plutôt que de se substituer une fois de plus à l'Europe