Rome réclame des dédommagements à Novartis, Roche et Pfizer

le
3
NOVARTIS, PFIZER ET ROCHE DANS LE COLLIMATEUR DU GOUVERNEMENT ITALIEN
NOVARTIS, PFIZER ET ROCHE DANS LE COLLIMATEUR DU GOUVERNEMENT ITALIEN

ROME (Reuters) - Le gouvernement italien a fait savoir mercredi qu'il réclamait plus d'un milliard d'euros de dédommagements à de grands laboratoires pharmaceutiques, la direction de la concurrence locale ayant estimé que leurs pratiques avaient porté préjudice aux services de santé publics.

Le ministère de la Santé précise dans un communiqué qu'il réclame 1,2 milliard d'euros de dédommagements à Novartis et à Roche pour des faits survenus de 2012 à 2014. Il ajoute qu'il réclame également 14 millions d'euros à Pfizer.

La direction de la concurrence italienne avait annoncé en mars que Roche et Novartis s'étaient entendus pour tenter d'empêcher l'usage du traitement oncologique Avastin de Roche dans les cas de dégénérescence maculaire sénile au profit du Lucentis de Novartis, plus cher.

Elle leur avait infligé une amende de 182,5 millions d'euros mais Roche et Novartis ont démenti avoir commis le moindre acte répréhensible et ont dit qu'ils feraient appel de cette décision.

Roche a publié un communiqué dans lequel il se dit surpris de cette décision, précisant n'avoir pas été informé directement par le ministère de la Santé, qu'il souhaite rencontrer le plus tôt possible pour clarifier la situation.

Il ajoute que les accusations portées contre lui sont "sans fondement", qu'elles ne s'appuient sur aucune décision de justice et que les dédommagements réclamés sont irréalistes.

Le Conseil d'Etat, plus haut juridiction administrative italienne, avait jugé en février que Pfizer avait commis un abus de position dominante concernant le traitement du glaucome Xalatan "dans une intention claire et constante de supprimer la concurrence".

(Gavin Jones, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • s.mario3 le jeudi 29 mai 2014 à 07:58

    que le début de ce genre de procédure... il y a de l'argent à récupérer chez les pharma...

  • fortunos le jeudi 29 mai 2014 à 02:05

    je conseille la lecture du livre de john VIRAPEN:medicaments effets secondaires:La mort

  • M2473957 le mercredi 28 mai 2014 à 23:31

    Dire quen France on est assez riche et stupide pour interdire l avastin et imposer de manière ridicule le lucentis... Un jour faudra penser à faire des économies au niveau de la santé plutôt que de faire des cadeaux aux copains... Sans compter le scandale de laprokam