Rome, Berlin, Paris et Madrid veulent mobiliser pour l'emploi

le
0
ROME, BERLIN, PARIS ET MADRID VEULENT MOBILISER POUR L'EMPLOI
ROME, BERLIN, PARIS ET MADRID VEULENT MOBILISER POUR L'EMPLOI

ROME (Reuters) - Les ministres des Finances italien, français, allemand et espagnol ont affiché vendredi à Rome leur volonté commune de mobiliser la Banque européenne d'investissement (BEI) et de grands établissements financiers publics pour combattre le chômage des jeunes sans remettre en cause la réduction des déficits.

Cette réunion de quatre heures, à laquelle participaient leurs collègues du Travail, visait à préparer le Conseil européen prévu à Bruxelles à la fin du mois, au cours duquel l'emploi des jeunes devrait être largement évoqué.

Si la réunion de Rome n'a débouché sur aucune mesure concrète, les ministres ont débattu des moyens d'augmenter les flux de crédit en faveur des petites et moyennes entreprises (PME) en conjuguant les moyens de la BEI et des grands établissements publics nationaux.

Le ministre italien de l'Economie, Fabrizio Saccomanni, a expliqué que la BEI coopérerait notamment avec la Cassa Depositi e Prestiti italienne, la Caisse des dépôts et consignations (CDC) française et la KfW allemande pour canaliser les crédits à long terme vers les PME embauchant des jeunes.

Il a précisé que l'augmentation de capital de 10 milliards d'euros réalisée par la BEI l'an dernier pourrait être "démultipliée" à hauteur de 60 milliards pour lutter contre la pénurie de crédit dont souffrent les PME. Il n'a toutefois pas donné davantage de précisions.

Le Conseil européen du 27 juin devrait être l'occasion d'un débat entre chefs d'Etat et de gouvernement sur les moyens de débloquer le crédit aux PME, l'une des priorités actuelles des dirigeants politiques et économiques européens. Pour autant, rien ne permet de penser que les 27 vont alléger les contraintes en terme de consolidation budgétaire.

"Nous sommes tous d'accord sur le fait que la consolidation est un fondement nécessaire de la croissance future", a dit Fabrizio Saccomanni.

James Mackenzie, Steve Scherer, Catherine Hornby, Francesca Piscioneri et Giuseppe Fonte; Marc Angrand pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant