Rome attend des milliers d'opposants aux unions civiles de couples de même sexe

le
1
Rome attend des milliers d'opposants aux unions civiles de couples de même sexe
Rome attend des milliers d'opposants aux unions civiles de couples de même sexe

Des milliers d'opposants aux unions civiles pour les couples de même sexe ont commencé à se rassembler samedi à Rome pour manifester leur opposition à une proposition de loi actuellement discutée au Parlement. Les autorités italiennes ont annoncé se préparer à recevoir quelque 500.000 personnes, soit davantage que la capacité d'accueil du Circo Massimo, l'ancien stade romain situé en plein centre de la Ville éternelle, où a lieu cette manifestation.

Quelques milliers d'opposants étaient déjà présents en fin de matinée avant le début de la manifestation, prévue en début d'après-midi. «Le plus de monde possible doit participer, souvenez-vous que c'est la seule arme dont nous disposons !», a lancé vendredi l'organisateur de ce «Family Day», Massimo Gandolfini. Les partisans de cette proposition de loi, dont le Sénat italien a commencé l'examen jeudi, avaient eux manifesté samedi dernier à travers l'Italie pour «réveiller» le pays et réclamer une protection pour les couples de même sexe et leurs enfants.

L'Italie est le dernier grand pays d'Europe occidentale à ne reconnaître aucun statut aux couples homosexuels. Les opposants au texte se défendent cependant de toute homophobie.

«La manifestation n'est dirigée contre personne, il y a aura aussi la présence de nombreux couples homosexuels», a ainsi assuré vendredi devant des journalistes le président de Generazione Famiglia (génération famille), Jacopo Coghe, un des co-organisateurs de ce rassemblement.

Les opposants à la proposition de loi Cirinna, du nom de la sénatrice qui la porte depuis des années, affirment vouloir surtout défendre les droits et l'avenir des enfants.

En l'état actuel, le texte, issu d'une médiation parlementaire, prévoit d'instaurer une union enregistrée par un officier d'état-civil entre personnes du même sexe, qui s'engagent à une vie commune dans la fidélité et à une assistance morale et matérielle ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 il y a 12 mois

    Le gouvernement italien par dogmatisme comme en France va passer au-dessus de la volonté d'une majorité de citoyens.