Rome a vidé le centre pour migrants de Lampedusa

le
0
INFOGRAPHIE - Le gouvernement italien a promis de revoir les conditions d'accueil et la durée du traitement des dossiers des immigrés clandestins.

Un calme presque irréel règne à Lampedusa. Le centre de premier accueil de cette petite île située à mi-distance entre la Tunisie et la Sicile a été vidé de presque tous ses occupants. À la veille de Noël, quelque 169 migrants ont été transférés par avion dans d'autres centres de Sicile et du sud de l'Italie. Restent désormais dix-sept Syriens et Érythréens que la justice veut entendre comme témoins. Ils étaient embarqués sur le chalutier qui a chaviré le 3 octobre dernier à l'entrée du port, faisant 366 victimes. Le parquet cherche à identifier les passeurs qui pourraient se trouver parmi eux. Tout est parti du scandale suscité par la diffusion d'une séquence vidéo, le 16 décembre, par la RAI, où on montrait des migrants nus dans une file, prêts à recevoir un traitement par pulvérisation contre la gale. Bruxelles...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant