Romain Salin s'éclate au Maritimo Funchal

le
0
Romain Salin s'éclate au Maritimo Funchal
Romain Salin s'éclate au Maritimo Funchal

Romain Salin, que vous inspire le match nul du week-end dernier contre Moreirense ?
On est déçu. On restait sur une belle série de trois victoires, mais on eu du mal contre cette équipe qui est avant-dernière. Ils sont tous restés derrière, on a eu un mur en face de nous. On s'est un peu énervé et on s'est découvert. Ce match nul ne sera positif que si l'on parvient à battre Braga ou Porto (qui n'a pas encore perdu). On va notamment essayer de faire un match sérieux à Braga, c'est peut-être là que l'on a le plus de chances de ramener quelque chose. On va essayer de bien défendre et d'être efficace en contre-attaque. On a de la vitesse et de la vivacité devant. Si on est bien organisé, ça peut donner un résultat intéressant.

Quel est votre objectif cette saison ?
A la base, c'est de terminer dans les cinq premières places. Lors de la première partie de saison, on a perdu des points parce que ce n'était pas facile d'enchaîner avec la Ligue Europa. Il nous manquait quelque chose. On ne pouvait pas jouer sur tous les tableaux. On a pris un peu de retard, on essaye de le rattraper. Il y a un petit peu de frustration, mais on sait que l'on doit une grosse seconde partie de saison. Ça va se jouer jusqu'à la fin.

Quel est le vrai niveau du championnat portugais ?
Cette année, le niveau est beaucoup plus homogène. Après, il y un petit truc embêtant. Toutes les équipes jouent en 4-3-3. C'est parfois un peu lassant, les équipes ont les mêmes caractéristiques. Même si, contrairement au championnat de France, les numéros huit se projettent beaucoup plus dans la surface adverse. Ils créent vraiment de gros décalages. Après dans le jeu, ça joue beaucoup au sol. Physiquement, c'est plus dur en France. Mais c'est aussi rapide. Personnellement, ça m'a surtout fait progresser humainement. Ça m'a permis de lâcher quelque chose que je ne comprenais pas. Je me suis détendu sur certaines choses.

« Je ne voulais pas de l'étiquette de joueur de L2 »

Comment vous êtes-vous retrouvé au Portugal ?
A force d'enchaîner des saisons en Ligue 2, on te colle vite une étiquette et je n'en voulais pas. Le risque était à prendre. C'était de partir en première division portugaise. Pour moi, c'est supérieur à la L2. Ça m'a permis de jouer contre de gros clubs mais aussi de connaître la Coupe d'Europe. Je voulais jouer en L1.

C'est un succès, non ?
Pour l'instant, ça marche. Mais il ne faut pas oublier que la première saison n'a pas été évidente. J'étais dans un club (Naval) où on pouvait ne pas être payé pendant des mois. On était dernier, le président a changé trois fois d'entraîneur. C'était incroyable? J'avais une certaine sécurité en Ligue 2 et je découvrais le n'importe quoi. On n'avait pas un gros effectif, mais il y avait des joueurs qui refusaient de jouer le dimanche? A la fin, on est logiquement descendu. J'ai résilié mon contrat, mais je ne voulais pas forcément retourner en France (qui m'aurait d'ailleurs peut-être fermé la porte), je ne voulais pas rester sur une image négative. Malgré quelques bons matchs, j'avais une revanche à prendre et j'ai eu la chance de tomber sur Maritimo. Je m'éclate.

« Mon avenir ? Ça commence à bouger »

Vous arrivez en fin de contrat. Comment voyez-vous votre avenir ?
Ça commence à bouger, il y a des appels. Mais on va commencer à regarder ça plus de près dans une quinzaine de jours.

Avez-vous été approché par des clubs français ?
Il y a peut-être des possibilités (ndlr : 3-4 clubs de L1 sont intéressés par son profil). Même si les clubs français ne sont pas forcément les plus pressants. Ils veulent attendre d'avoir atteint leurs objectifs avant de bouger.

Et ailleurs ?
Il y a un gros club portugais, qui commence à me faire les yeux doux. Il y a aussi Maritimo. Je ne ferme pas la porte si on parvient à se qualifier pour la Coupe d'Europe. Je vais prendre mon temps afin de prendre la meilleure décision possible. Je préfère partir dans un rôle de doublure dans un club qui joue quelque chose plutôt que d'être titulaire dans une équipe sans ambitions.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant