Romain Alessandrini ne va pas regretter Marcelo Bielsa

le
0
Romain Alessandrini ne va pas regretter Marcelo Bielsa
Romain Alessandrini ne va pas regretter Marcelo Bielsa

Interrogé par nos confrères du JDD, Romain Alessandrini, le milieu de terrain offensif de Marseille, a vite tourné la page Marcelo Bielsa. Peu en phase avec le technicien argentin, l'ancien Clermontois et Rennais est déjà passé à autre chose.

Contrairement à Javier Manquillo ou encore à Lucas Ocampos (sans oublier Milton Casco qui devait rejoindre l’OM…), Romain Alessandrini, le milieu de terrain offensif de Marseille, a vite tourné la page Marcelo Bielsa. Peu en phase avec le technicien argentin, l’ancien Clermontois et Rennais est déjà passé à autre chose. « Ce ne sera pas un problème pour moi (son départ), car Bielsa ne m'a pas marqué, a-t-il expliqué dans les colonnes du Journal du Dimanche. (…) Humainement, je n'en garderai pas un grand souvenir. Je ne peux pas dire qu'il m'a fait progresser. Il n'a pas eu confiance en moi (13 titularisations la saison passée en championnat). »

Romain Alessandrini garde notamment en travers de la gorge la scène des adieux à la Commanderie. Pour lui, El Loco est parti par la petite porte. « «Il n'est pas resté longtemps, poursuit le numéro 11 du club du président Vincent Labrune. Il a simplement justifié son choix et remercié le staff et les joueurs. Mais il n'y avait aucune émotion. Il ne nous a même pas serré la main, alors que ses adjoints Diego Reyes et Pablo Quiroga l'ont fait. »

Alors qu’il « n'est pas question de tout renier », Romain Alessandrini valide néanmoins les méthodes de Franck Passi, passé du rôle d’adjoint de Marcelo Bielsa à celui de coach par intérim. « Lui m'a fait progresser, ça fait du bien de retravailler la conservation du ballon à l'entraînement. Pendant un an, on n'a fait que des oppositions. » Et Bielsa doit avoir les oreilles qui sifflent depuis Rosario…

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant