Rolls-Royce: s'envole, le redressement enfin en vue ?

le
0

(CercleFinance.com) - L'action Rolls-Royce prenait plus de 10% ce matin à la Bourse de Londres, à 809 pence, après que le motoriste britannique ait fait état de comptes semestriels certes mal orientés, mais nettement moins pires que prévu. En outre, la direction se montre relativement optimiste quant au second semestre, notamment en raison des économies.

Durant les six premiers mois de l'année, le CA du groupe a reculé de 1% à changes constants, à 6,4 milliards de livres, baisse portée à 5% en données sous-jacentes.

La ligne du bas du compte de résultat bascule dans le rouge, avec une perte avant impôts de 2,1 milliards de sterlings (- 96,7 pence par action) contre un profit de 310 millions un an plus tôt.

En effet, une charge de 2,2 milliards de livres a grevé les semestriels, mais elle résulte de la réévaluation de produits dérivés (portant a priori sur les changes), mais sans conséquence sur la trésorerie du groupe.

Même en données sous-jacentes, le profit avant impôts chute de 80% à 104 millions de livres (4,2 pence par action). Mais les analystes l'attendaient à moins de 20 millions...

Le directeur général, Warren East, se félicite des prises de commandes enregistrées sur la période. 'Notre division de moteurs pour le secteur aéronautique est bien positionnée pour générer de solides performances au second semestre grâce à la hausse des livraisons de réacteurs qui se profile, à la hausse des revenus de maintenance et aux effets de notre plan de restructuration', ajoute l'ancien patron d'ARM Holdings.

Une prévision qui fait du bien à la valeur alors que Rolls-Royce a enchaîné pas moins de cinq avertissements sur résultats ces 24 derniers mois.

Quid des programmes d'économies ? Rolls-Royce anticipe 50 millions de livres d'économies dès cette année, chiffre qui en 2017 serait porté de 150 à 200 millions.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant