Rolls-Royce dit coopérer à des enquêtes pour corruption

le
0
ROLLS-ROYCE ANNONCE COOPÉRER À DES ENQUÊTES LIÉES À DES SOUPÇONS DE CORRUPTION
ROLLS-ROYCE ANNONCE COOPÉRER À DES ENQUÊTES LIÉES À DES SOUPÇONS DE CORRUPTION

LONDRES (Reuters) - Le motoriste britannique Rolls-Royce a annoncé jeudi avoir transmis au "Serious Fraud Office" (SFO) britannique, principale autorité anti-corruption du Royaume-Uni, des informations liées à des soupçons visant plusieurs de ses intermédiaires à l'étranger.

Le numéro deux mondial des réacteurs d'avions derrière l'américain General Electric explique dans un communiqué avoir ainsi répondu à une demande d'information du SFO sur des allégations concernant ses activités en Indonésie et en Chine.

Il ajoute que ses propres investigations ont mis au jour des agissements suspects sur ces marchés et sur d'autres.

"Je veux dire très clairement que ni moi, ni le conseil d'administration ne tolèrerons des pratiques commerciales inappropriées d'aucune sorte et que nous prendrons toutes les mesures nécessaires pour assurer le respect des procédures en vigueur", a déclaré le directeur général du groupe, John Rishton, dans un communiqué.

Rolls-Royce souligne que les conséquences de ces révélations dépendent des autorités concernées et qu'il est trop tôt pour en préjuger mais il évoque la possibilité de poursuivre des personnes physiques en justice.

Vers 9h05, l'action Rolls-Royce reculait de 4,54% à 872 pence à la Bourse de Londres.

Marc Angrand pour le service français, édité par Matthias Blamont

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant