Roland-Garros: Virginie Razzano au paradis

le
0
Roland-Garros: Virginie Razzano au paradis
Roland-Garros: Virginie Razzano au paradis

par Jean-Paul Couret

PARIS (Reuters) - Serena Williams a été jetée mardi dans l'enfer des championnes de tennis battues au premier tour d'un tournoi du Grand Chelem par la ténacité physique et morale de Virginie Razzano qui est entrée au panthéon des héroïnes d'un jour sur le court central de Roland-Garros.

La Française a battu l'Américaine en trois sets 4-6 7-6 6-3 et trois heures et trois minutes au terme d'un dernier jeu à huit balles de match avec en toile de fond le coucher du soleil, les frémissements, les chants et les cris des spectateurs.

Rien n'aurait pu laisser prévoir ce résultat dans une rencontre entre une ancienne n°1 mondiale aujourd'hui n°5, vainqueur de 13 titres du Grand Chelem dont un Roland-Garros, et la 111e joueuse mondiale qui n'a jamais dépassé les huitièmes de finale dans un tournoi majeur.

"Je sais que j'ai des ressources no limit comme au poker", a dit à sa sortie du court Virginie Razzano qui aura pour prochaine adversaire la Néerlandaise Arantxa Rus.

"J'ai dû aller chercher loin contre une grande championne qui n'a rien lâché. Je suis allée au bout de tous mes moyens"

Serena Williams a quitté le court en championne après avoir fait le tour du filet pour féliciter sa vainqueur.

"J'ai fait tant d'erreurs aujourd'hui, je ne sentais pas la balle", a-t-elle dit.

Le drame de cette fin de match a évidemment éclipsé tous les événements d'une vive journée de premier tour.

Dans la lutte d'influence que se livrent les vrais prétendants au titre dans les premiers tours d'un tournoi du Grand Chelem, Rafael Nadal, Andy Murray, Maria Sharapova et Petra Kvitova ont ainsi marqué les esprits.

L'Espagnol n'a passé que trois brefs sets, 6-2 6-2 6-1, et une heure 58 minutes sur le court central où il tentera le 10 juin d'obtenir un septième titre record alors que son adversaire promis et n°1 mondial, Novak Djokovic avait failli perdre un set lundi.

L'Ecossais a été encore plus rapide en temps - 1h35 - mais pas en jeu 6-1 7-5 6-0 que Rafael Nadal.

LES FRANCAIS À 13

La Russe a quitté le court Suzanne Lenglen sur la bicyclette imaginaire des joueurs qui ont infligé une double roue, 6-0 6-0, à leur adversaire alors que sa rivale, la numéro un mondiale Victoria Azarenka, avait frôlé la catastrophe d'entrée.

La Tchèque, vainqueur de Wimbledon et du Masters 2011, n'a pas été aussi expéditive que Maria Sharapova mais elle a disposé de l'Australienne Ashleigh Barty 6-1 6-2 en 54 minutes.

Premier tour oblige, les quatre champions n'avaient certes pas des adversaires de très haute volée.

L'Italien Simone Bolelli, la Roumaine Alexandra Cadantu, Ashleigh Barty et le Japonais Tatsuma Ito leur auront au moins permis de ménager leurs forces dans un tournoi où sept matches sont nécessaires pour la victoire.

Leurs prochains adversaires seront l'Ouzbek Denis Istomin, pour Rafael Nadal, le Finlandais Jarkko Nieminen pour Andy Murray, la Japonaise Ayumi Morita pour Maria Sharapova et la Polonaise Urszula Radwanska pour Petra Kvitova.

Dans la même moitié de tableau du simple messieurs, l'Espagnol David Ferrer est resté bien campé sur son rang de n°6 mondial et a écarté avec autorité le Slovaque Lukas Lacko, 64e mondial, 6-3 6-4 6-1.

Un Français, Benoît Paire (69e mondial) auteur d'une performance en battant 7-6(3) 6-4 6-7(5) 6-3 un autre Espagnol, Albert Ramos, 38e, sera son adversaire.

Il y aura 13 joueurs français au deuxième tour du tournoi masculin sur 17 engagés, ce qui représente la deuxième meilleure performance de tous les temps depuis les 14 de 71.

Deux des qualifiés de mardi méritent une mention spéciale.

Julien Benneteau a fait figure de miraculé cinq semaines seulement après avoir subi une fracture du coude à Monte-Carlo en s'imposant face à l'Allemand Mischa Zverev 6-2 6-7(3) 6-4 6-4.

Jérémy Chardy, 55e mondial, a dû livrer une longue bataille de quatre heures et dix minutes pour venir à bout du Taïwanais Lu Yen-hsun, 60e de la hiérarchie internationale.

Benneteau rencontrera le Russe Dmitry Tursunov (88e), Chardy le Serbe Janko Tipsarevic, tête de série n°8.

Edité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant