Roland-Garros: un lundi de Pentecôte chargé

le
0
Roland-Garros: un lundi de Pentecôte chargé
Roland-Garros: un lundi de Pentecôte chargé

par Olivier Guillemain

PARIS (Reuters) - Le tournoi de Roland-Garros monte en puissance et en spectacle ce lundi avec les entrées en lice des deux patrons des circuits ATP et WTA, Novak Djokovic et Victoria Azarenka, de Roger Federer et de la tenante du titre Li Na.

Venu à Paris pour tenter de réaliser un Grand Chelem sur deux saisons, Djokovic jouera en milieu de journée un premier tour pas forcément des plus aisés contre l'Italien Potito Starace, réputé pour être tout sauf maladroit sur terre battue.

Interrogé vendredi à l'issue du tirage au sort du tableau masculin, le Serbe a d'ailleurs loué les qualités de son adversaire avant de lâcher, un "ça ne sera pas facile" qui sonnait quand même de circonstance.

On imagine mal le numéro un mondial chuter d'entrée sur le Central et il en ira de même sur le court Suzanne-Lenglen pour le recordman de victoires en Grand Chelem, Roger Federer, qui sera opposé à l'Allemand Tobias Kamke, 77e joueur mondial.

Chez les femmes, Victoria Azarenka, qui fera tout pendant cette quinzaine pour protéger son statut de n°1 du circuit WTA menacé par Maria Sharapova, ouvrira le bal à partir de 11h00 sur le Central face à l'Italienne Alberta Brianti, 105e joueuse mondiale.

ONZE FRANÇAIS SUR LE PONT

Juste après, le public du court Philippe-Chatrier aura le plaisir de revoir la Chinoise Li Na, qui avait écrit, il y a près d'un an dans ce même lieu, une page de l'histoire du tennis en devenant la première Asiatique à remporter un tournoi du Grand Chelem.

Si elle s'est refusée à tout pronostic sur ses chances de conserver sa couronne parisienne, Li Na a promis qu'elle arriverait lundi plus concentrée que jamais, face à la Roumaine Sorana Cirstea.

Avec une confiance limitée, Marion Bartoli tentera elle aussi de retrouver ses sensations de l'année dernière, où elle avait atteint les demi-finales du tournoi, lorsqu'elle affrontera la Tchèque Karolina Pliskova, 122e joueuse mondiale.

Outre Marion Bartoli, dix autres Français seront sur les courts de la Porte d'Auteuil lundi, avec en tête d'affiche Gilles Simon, tête de série n°11, qui se frottera à l'Américain Ryan Harrison sur le Central.

Michael Llodra rencontrera l'Espagnol Guillermo Garcia-Lopez. Le vétéran Arnaud Clément tentera de briller pour ses adieux au tournoi, à 34 ans, sur le court n°1, face au Russe Alex Bogomolov, et arrachera sans doute quelques larmes aux spectatrices.

Juste avant qu'il n'entre sur le terrain, deux autres Français auront foulé la terre battue du même court. Florent Serra aura un sérieux client face à lui, l'Espagnol Feliciano Lopez (n°15) puis Alizé Cornet affrontera la Chinoise Jie Zheng.

Paul-Henri Mathieu sera quant à lui opposé à Bjorn Phau, Stéphanie Foretz-Gacon à Barbora Zahlavova Strycova, Eric Prodon à Horacio Zeballos et Claire Feuerstein à Vera Dushevina.

Edité par Jean-Paul Couret

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant