Roland-Garros: Serena Williams, sa meilleure ennemie

le
0
SERENA WILLIAMS AU MEILLEUR DE SA FORME
SERENA WILLIAMS AU MEILLEUR DE SA FORME

par Toby Davis

LONDRES (Reuters) - Serena Williams, numéro un mondiale et invaincue depuis 24 matches, est sans aucun doute au meilleur de sa forme et arrive à Roland-Garros dans la peau de la favorite pour soulever une deuxième fois la Coupe Suzanne-Lenglen.

Mais elle aborde le tournoi avec une certaine appréhension, un an après avoir connu une inattendue débâcle au premier tour face à la Française Virginie Razzano, et, de par son statut, une cible dans le dos.

Cela fait désormais onze ans que l'Américaine n'est plus parvenue à l'emporter Porte d'Auteuil, presque une éternité pour la joueuse de 31 ans.

L'an passé, la Russe Maria Sharapova avait été sacrée mais sa saison 2013 sur terre n'a pas résisté à Williams, qui l'a battu deux fois en finale. Elle a ensuite déclaré forfait la semaine dernière à Rome, dernière répétition avant la deuxième levée du Grand Chelem.

Victoria Azarenka, troisième mondiale, avait bien battu Williams à Doha en début d'année mais a été écrasée par l'Américaine en finale à Rome, où elle est passée totalement à côté de son match.

L'Australienne Samantha Stosur, demi-finaliste l'an passé à Paris, n'a franchi le cap des quarts de finale dans aucun des tournois qu'elle a disputés cette année, tout comme la Chinoise Li Na, victorieuse de l'épreuve en 2011.

SERENA "PRUDENTE"

Mais quelle que soit la forme de ses rivales, la meilleure ennemie de Serena Williams reste Serena elle-même.

"L'an passé, je me sentais très bien et je n'ai pas été bonne. Cette année, je reste prudente et je verrai à chaque point", a-t-elle dit après sa victoire à Rome.

"Je ne ressens aucune pression mais, par le passé, j'en ai eu et, comme je l'ai toujours dit, j'ai déjà gagné tous les Grands Chelems."

Malgré sa défaite prématurée à Paris l'an passé, elle avait remporté Wimbledon un mois plus tard et enchaîné avec une nouvelle victoire à l'US Open, sa 15e dans un majeur.

Si ses doutes peuvent être un obstacle à Paris, elle a démontré à Madrid et Rome que sa condition athlétique était impeccable et ses qualités de déplacement inchangées.

Les mouvements sur terre battue, différents des autres surfaces, avaient été le problème majeur de Maria Sharapova à Roland-Garros jusqu'à l'année dernière.

La Russe a elle-même reconnu se mouvoir comme "une vache sur la glace" sur terre mais ce n'est pas le sentiment qu'elle a laissé l'an passé quand elle a décroché le seul titre du Grand Chelem manquant à son palmarès.

La tâche semble cependant compliquée cette année, l'ancienne numéro un mondiale n'étant pas parvenue à franchir le cap des demi-finales lors des trois derniers tournois majeurs qu'elle a disputés.

"UNE VACHE SUR LA GLACE"

Un virus a réduit à néant ses chances de succès à Rome où elle a dû déclarer forfait avant le quart de finale qu'elle devait disputer contre l'Italienne Sara Errani, sa victime en finale de Roland-Garros l'an passé.

Sharapova estime cependant que cela ne pèsera pas sur avec la défense de son titre parisien.

"Cela fait partie des choses qui arrivent quand le corps n'est pas prêt et, quand un gros défi vous attend, il est important de prendre les bonnes décisions", a dit la Russe.

"J'ai déjà joué beaucoup de matches sur terre et cela ne sera pas une lacune avant les Internationaux de France."

Azarenka, vainqueur de la première levée du Grand Chelem en janvier à l'Open d'Australie, est la dernière joueuse à avoir battu Serena Williams sur le court, en février à Doha.

La Biélorusse n'a cependant jamais dépassé les quarts de finale à Paris, un tournoi qui a souvent vu se révéler des spécialistes de la terre battue.

Il n'en demeure pas moins que la véritable surprise cette année serait que Serena Williams perde une nouvelle bataille contre elle-même et échoue dans sa quête du titre.

Chrystel Boulet-Euchin pout le service français, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant