Roland-Garros: Serena Williams en quart, une simple étape

le
0
SANS SURPRISE, SERENA WILLIAMS SE QUALIFIE EN QUART
SANS SURPRISE, SERENA WILLIAMS SE QUALIFIE EN QUART

PARIS (Reuters) - La numéro un mondiale, Serena Williams, s'est évidemment qualifiée dimanche pour les quarts de finale de Roland-Garros et a prévenu la concurrence qu'elle n'avait pas l'intention de s'arrêter là.

Face à l'Italienne Roberta Vinci, l'Américaine a fait parler sa puissance (6-1 6-3) sans quasiment jamais être inquiétée.

L'Américaine a breaké trois fois pour prendre la première manche et n'a été que brièvement inquiétée au début de la deuxième par la tête de série n°15, jusqu'à ce qu'elle réalise un jeu impeccable pour ravir la mise en jeu adverse et mener 5-3.

Elle a conclu d'un ultime jeu blanc sur son service et a rejoint Svetlana Kuznetsova pour un quart de finale entre deux anciennes lauréates du tournoi - Williams en 2002, la Russe en 2009.

Kuznetsova pense pouvoir poser des problèmes à Williams, qu'elle avait battue au même stade sur la route de son titre il y a quatre ans, mais l'Américaine a encore été impressionnante sur un Central bercé par un léger vent. En quatre matches, elle n'a cédé que dix jeux.

Elle reste en outre sur quatre titres à Miami, Charleston, Madrid et Rome et compte bien aller au bout du tournoi du Grand Chelem qui lui réussit le moins bien - un seul titre sur les 15 trophées majeurs qu'elle a remportés.

"Je ne veux surtout pas m'arrêter en quart de finale, cela va me permettre d'acquérir de la confiance", a dit Williams, qui disputera son huitième quart à Roland-Garros, où elle n'a passé ce stade que deux fois, en 2002, année de son titre, et en 2003, quand elle avait les demi-finales.

Williams a signé dimanche sa 28e victoire d'affilée, la meilleure série depuis Justine Henin en 2007-08 (32 succès).

"On parle de série mais moi je parle de victoires, de matches gagnés. Peu importe que je les gagne en série ou pas. C'est un match et je veux le gagner. Le suivant, je veux le gagner aussi", a-t-elle dit.

"Ce qui compte, c'est que je veux tenir le trophée dans mes mains et je ferai ce qu'il faudra pour y arriver."

Gregory Blachier, édité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant