Roland-Garros: Sara Errani donne la leçon à Agnieszka Radwanska

le
0
SARA ERRANI EN DEMI-FINALE
SARA ERRANI EN DEMI-FINALE

par Olivier Guillemain

PARIS (Reuters) - L'Italienne Sara Errani ne s'est pas privée mardi d'administrer une leçon de tennis sur terre battue à Agnieszka Radwanska et de décrocher ainsi son billet pour les demi-finales de Roland-Garros.

La finaliste de la dernière édition, qui rencontrera au prochain tour l'Américaine Serena Williams (n°1), s'est imposée avec brio 6-4 7-6 sans jamais avoir été véritablement inquiétée par la Polonaise, pourtant classée n°4 à la WTA.

Errani, qui a déployé toute sa science du jeu sur l'ocre, a réalisé une des plus belles performances de sa carrière puisque l'Italienne n'avait avant mardi jamais battu de joueuse classée dans les cinq premières mondiales en 28 tentatives.

"Je savais qu'avant ce match, elle menait 6-1 dans nos confrontations et que la dernière fois, à Istanbul, on avait joué trois heures. Du coup, je savais que ça allait être un combat et je suis très heureuse d'avoir gagné", a dit Errani sur le court, juste après sa victoire.

"C'est incroyable. Il y a beaucoup de tension cette année, j'ai défendu beaucoup de points contre moi. Elle a très bien joué. C'était dur mais je suis très heureuse", a-t-elle ajouté.

Beaucoup plus à l'aise sur les surfaces rapides, Radwanska a pu mesurer le chemin qu'il lui restait à parcourir si elle veut un jour aller plus loin dans le tableau parisien.

DÉBUT DE RÉBELLION

Car pour son premier quart de finale à Roland-Garros, la Polonaise a souffert. D'abord de la comparaison avec l'Italienne, ensuite de la palette quasi parfaite de joueuse de terre battue dont dispose la numéro cinq mondiale.

Errani, finaliste malheureuse en 2012 contre Maria Sharapova, a tout fait, en plus de lui faire visiter les quatre coins du Central: amorties, changements de rythme, montées au filet et lifts piégeux.

Dans la première manche, l'Italienne a surtout gagné une guerre psychologique qui a laissé des traces. Menée 3-2, la native de Bologne a sauvé six balles de break pour finalement remporter un jeu qui aura duré onze minutes.

Dans la foulée, Errani a pris le service de son adversaire et n'a plus lâché, réglant l'affaire 6-4, sans trembler.

Radwanska a tenté un début de rébellion en se détachant 3-1 dans la deuxième manche mais Errani a vite recollé au score.

L'Italienne a de nouveau montré quelques signes de faiblesse au moment de servir pour le match à 5-4 et s'est immédiatement fait punir en concédant deux jeux, avant d'arracher un tie-break.

Dans ce jeu décisif, Errani a toujours fait la course en tête et s'est imposée 8-6, sur sa deuxième balle de match.

Edité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant