Roland-Garros / S.Williams : " C'est ça ma vie, vraiment ? "

le
0
Roland-Garros / S.Williams : " C'est ça ma vie, vraiment ? "
Roland-Garros / S.Williams : " C'est ça ma vie, vraiment ? "

Lauréate samedi du 20eme tournoi du Grand Chelem de sa carrière sur la terre battue de Roland-Garros, Serena Williams se pince pour y croire. Affaiblie par une grippe pendant plusieurs jours, l'Américaine estime que ce titre est " le plus difficile " qu'elle ait gagné.

Alors qu’elle a fini par prendre le dessus sur la Tchèque Lucie Safarova après avoir parfaitement débuté sa finale samedi avant de voir son adversaire la menacer sérieusement en breakant d’entrée de troisième set, Serena Williams a finalement glané un vingtième titre du Grand Chelem samedi Porte d’Auteuil. « Je le voulais de tout mon cœur !, a expliqué la n°1 mondiale en conférence de presse après ce nouveau triomphe. Je voulais tellement gagner cette année, que je me suis dit : " Je vais saisir toutes les occasions pendant ce match. " J'étais menée au score dans les deuxième, troisième, quatrième tours... C'était difficile. Je suis tellement contente d'avoir gagné ce tournoi. Je n'arrive même pas encore à y croire, et c'est pourtant la réalité. »

Malade depuis plusieurs jours, la joueuse américaine a très souvent été mise en difficulté pendant la quinzaine parisienne et a remporté cinq de ses sept matchs en trois manches. Bilan ? « C'est le Grand Chelem le plus difficile que j'ai gagné. Généralement, vous savez, quand vous êtes malade, vous avez juste pris froid, un peu mal à la gorge, le nez qui coule... Alors que si vous avez la grippe, c'est tout le corps qui vous fait mal. C'est ça que j'ai dû endurer. Même maintenant... Là, regardez, je n'ai plus d'énergie. J'ai juste envie d'aller me reposer. Mais vous savez, ce n'est pas pour ça que j'ai perdu ces sets en début de semaine, du tout, ce n'est pas la raison. Je crois que j'avais juste mal commencé mes matchs. Je ne les ai pas commencés comme Serena Williams devrait commencer un match. J'ai tout de même gagné, c'est vrai, quatre matchs en trois sets... Maintenant, je bats mon record avec le cinquième d’affilée (rires) ! »

Après ce troisième sacre à Roland-Garros (après 2002 et 2013) et ce vingtième Majeur, Serena Williams peut désormais réaliser un deuxième « petit Chelem » si elle remporte Wimbledon, soit quatre victoires en Grand Chelem consécutives sur deux années (performance qu'elle a déjà réussie en 2002-2003). « Je n'ai pas encore le temps de m'y habituer, vous savez. Je suis vraiment tellement excitée... J'en étais encore à fêter le 19eme ! Mais bon... Maintenant, ça y est, je suis arrivée à 20. Comme je l'ai déjà dit, c'est un peu comme un rêve. Je me dis : " C'est ça ma vie, vraiment ? Est-ce que ça se passe vraiment, maintenant ? " C'est spécial... C'est bizarre ! »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant