Roland-Garros: Roger Federer aime les records

le
0
Roland-Garros: Roger Federer aime les records
Roland-Garros: Roger Federer aime les records

par Chrystel Boulet-Euchin

PARIS (Reuters) - Roger Federer accumule les records mais ne s'en lasse pas. Mardi, il en a égalé un nouveau, celui du nombre de demi-finales disputées au cours de tournois du Grand Chelem: trente-et-une, comme Jimmy Connors.

Le Suisse, troisième mondial, est sorti vainqueur d'un match homérique face à Juan Martin Del Potro contre qui, après avoir perdu les deux premiers sets, il s'est imposé 3-6 6-7(4) 6-2 6-0 6-3.

Vainqueur de 16 tournois du Grand Chelem - un record qu'il est celui-là le seul à détenir -, Federer n'a pas boudé son plaisir à l'heure de commenter ses exploits.

"Il y a plein de choses qui inspirent un joueur. Moi, j'aime m'inspirer des grands joueurs, des records. Ce sont plein de petites choses que j'aime", a-t-il dit en conférence de presse.

Vendredi, il affrontera Novak Djokovic, qui occupe la tête de la hiérarchie internationale. L'an passé, au même stade de la compétition, Federer avait infligé au Serbe sa première défaite de la saison, retardant du même coup son accession au trône de numéro un mondial.

"J'espère simplement faire un bon match. Je ne peux pas dire que je joue le feu (depuis le début du tournoi) mais juste que je suis content d'être en demi-finale. Je suis en forme, je n'ai pas de problème physique", a-t-il dit.

"Et ça fait du bien de revenir de deux sets à zéro, c'est inhabituel."

Novak Djokovic a lui aussi livré une grosse partie en cinq sets pour se défaire de Jo-Wilfried Tsonga, contre qui il a dû sauver quatre balles de match.

Federer pourra toujours remercier le Français d'avoir fatigué - physiquement et nerveusement - le Serbe mais il s'est cependant dit "déçu pour Jo".

"J'aurais bien aimé le jouer ici, à Paris. C'est dur pour lui mais pour moi, au fond, cela ne change pas grand chose. Je jouerai Djokovic en demie, comme l'année dernière..."

L'an passé, Roger Federer l'avait emporté en quatre sets serrés (7-6 6-3 3-6 7-6) contre le Serbe mais il avait, en début de tournoi, affiché une toute autre autorité que celle démontrée depuis le début de la quinzaine cette saison.

Car s'il a franchi le premier tour en trois manches, le Suisse a ensuite cédé un set à chacun de ses adversaires, bien moins prestigieux que Juan Martin Del Potro, sa dernière victime, ou que Novak Djokovic qui l'attend dans le dernier carré.

Edité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant