Roland-Garros: Rafael Nadal sans pitié, Li Na à la trappe

le
0
Roland-Garros: Rafael Nadal sans pitié, Li Na à la trappe
Roland-Garros: Rafael Nadal sans pitié, Li Na à la trappe

par Chrystel Boulet-Euchin

PARIS (Reuters) - Avec des excuses pour son adversaire piétiné sans pitié, Rafael Nadal a poursuivi lundi sa route vers un septième titre à Roland-Garros, alors que la Chinoise Li Na, qui avait soulevé la Coupe Suzanne Lenglen l'an passé, est passée à la trappe.

Nadal, qui n'a perdu qu'un match depuis ses débuts à Roland-Garros en 2005, a démoli l'Argentin Juan Monaco 6-2 6-0 6-0 en alignant 17 jeux d'affilée.

"Je suis vraiment, vraiment désolé pour lui", a dit Nadal.

A l'appel des quarts de finale, les cadors ont tenu leur rang dans le tableau masculin puisque pour la troisième fois seulement dans un tournoi du Grand Chelem depuis le début de l'ère Open, les six premières têtes de série sont encore présentes Porte d'Auteuil.

Seuls le Tchèque Tomas Berdych, n°7, et le Serbe Janko Tipsarevic, n°8, ont quitté le tournoi, victimes de la flotte espagnole qui avance sans merci sur la terre battue parisienne.

Chez les femmes, la hiérarchie a été davantage bousculée puisqu'au lendemain de l'élimination de la numéro un mondiale, Victoria Azarenka, Li Na, la tenante du titre a également été éjectée du tournoi, victime de la qualifiée kazakhe Yaroslava Shvedova.

Défaite en trois manches, la première joueuse du continent asiatique à s'imposer en Grand Chelem en simple n'a pas cherché d'excuses. "C'est un match de tennis, il y a un vainqueur et un vaincu", a-t-elle dit.

Jo-Wilfried Tsonga, cinquième mondial, est le dernier représentant du tennis français, Richard Gasquet, tête de série n°17, ayant trouvé à qui parler en la personne d'Andy Murray, quatrième à l'ATP.

Pour Tsonga, finaliste de l'Open d'Australie en 2008, il s'agit d'une première à Roland-Garros où il n'avait jamais franchi le cap des huitièmes de finale.

Il a battu en cinq sets et deux jours le Suisse Stanislas Wawrinka, n°18, pour devenir le premier Français de l'ère Open à avoir disputé les quarts de finale dans les quatre tournois du Grand Chelem.

La suite s'annonce plus compliquée puisqu'il rencontrera le numéro un mondial Novak Djokovic dans une partie de tableau où l'autre quart de finale opposera Roger Federer à Juan Martin Del Potro, vainqueur de Tomas Berdych.

KVITOVA POURSUIT TRANQUILLEMENT SA ROUTE

A l'image de leur chef de file Rafael Nadal, les Espagnols se montrent intraitables depuis le début du tournoi. Comme l'ancien numéro un mondial, David Ferrer, n°6, et Nicolas Almagro, n°12, ont rallié les quarts de finale sans perdre le moindre set.

Ferrer a battu un autre de ses compatriotes, Marcel Granollers, n°20, alors qu'Almagro a dominé Tipsarevic. Il affrontera Andy Murray alors qu'Almagro sera opposé à Nadal.

Dans le tableau féminin, la défaite de Li Na a ouvert une voie royale à Maria Sharapova qui peut à la fois espérer remporter le seul titre du Grand Chelem manquant à son palmarès mais aussi retrouver la place de numéro un mondiale en cas d'accession à la finale.

La Russe n'a pas eu la partie facile lundi mais a fini par s'imposer en trois sets, et ce malgré un service défaillant, face à la Tchèque Klara Zakopalova.

Elle sera opposée au prochain tour à l'Estonienne Kaia Kanepi, tête de série n°23, qui a également connu des difficultés pour se défaire de la Néerlandaise Arantxa Rus, 6-1 4-6 6-0.

Enfin, la Tchèque Petra Kvitova, tête de série n°4, a poursuivi sa route discrète vers une deuxième victoire en Grand Chelem en ne laissant que trois jeux à l'Américaine Varvara Lepchenko dans l'anonymat du Court n°1.

Elle affrontera Shvedova en quart.

Edité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant